People

Some like it pot

06 décembre 2009 | PAR Soline Pillet

Quarante-sept ans après sa mort, Marilyn crée encore l’événement. Un document inédit, filmé en super 8, s’est répandu sur internet comme une traînée de poudre. Il montre la star tirant brièvement sur un joint avec son glamour éternel.

Marilyn est sur un canapé, lors d’une soirée privée vraisemblablement dans une maison du New-Jersey à la fin des années 50. Aussi éclatante qu’à l’accoutumée, légère, souriante. Un joint circule, dont elle prend subrepticement une bouffée… Le quotidien américain Daily Mail a certifié qu’il s’agissait bel et bien de cannabis, aux dires de l’auteur de la vidéo qui préfère garder l’anonymat. Alors que les diverses addictions de Marilyn faisaient partie de sa légende, cette vidéo, découverte dans un grenier, montre pour la première fois le mythe en flagrant délit.

Marilyn Monroe dans une vidéo amateur à la fin des années 50
Marilyn Monroe dans une vidéo amateur à la fin des années 50

Le film a été retrouvé par Keya Morgan, un collectionneur de clichés historiques à qui il a fallu trois ans pour mettre la main sur le document moyennant 275 000 $. Il vient à son tour de le mettre en vente sur eBay. Keya Morgan réalisait un important travail de recherche tandis qu’il préparait un documentaire sur la mort de Marilyn. La version qui circule sur internet a été réduite à une cinquantaine de secondes, mais il permet aux éternels amoureux de Marilyn de voir une facette intimiste de l’idole.

Des circassiens québécois qui vont laisser leurs « Traces » au Casino de Paris
Tintin en Amérique
Soline Pillet
A 18 ans, Soline part étudier la danse contemporaine au Québec puis complétera sa formation par les arts visuels à l’Université de Brighton. Au cours de son apprentissage, elle participe à des projets éclectiques en tant que danseuse. Également passionnée par l’écriture, elle rejoint les bancs de la fac en 2007 afin d’étudier la médiation culturelle à la Sorbonne Nouvelle. C’est par ce biais qu’elle s’ouvre au théâtre, au journalisme, et à toutes les formes d’art. Aujourd’hui, Soline rédige un mémoire sur la réception critique de la danse contemporaine tout en poursuivant sa passion pour la danse et l’écriture. Après avoir fait ses premiers pas de critique d’art pour le site Evene, elle rejoint l’équipe de la Boîte à Sorties en septembre 2009.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *