People
La folle vie de Zsa Zsa Gabor

La folle vie de Zsa Zsa Gabor

04 février 2011 | PAR Floriane Gillette

Zsa Zsa Gabor est un personnage haut en couleurs. Née en en 1917, dans l’actuelle Hongrie, elle devient Miss Hongrie en 1936 puis décide de partir tenter sa chance à Hollywood et devenir actrice.

Sa blondeur et son teint de poupée lui ouvriront les portes des studios, d’abord pour de petits rôles avant de décrocher le premier rôle féminin (Jane Avril) dans Moulin Rouge de John Huston. Pourtant sa carrière cinématographique ne prendra pas l’ampleur escomptée. Malgré son rôle de tenancière dans la soif du mal d’Orson Wells, Zsa Zsa Gabor doit se contraindre à une carrière de seconde zone. Peu importe, la belle, addict du style bling bling aime faire parler d’elle. Que ce soit à l’occasion de ses déboires judiciaires, de scandales financiers ou lors de ses nombreux mariages, cette amoureuse du luxe à outrance défraie la chronique. Il est vrai que la belle n’a pas eu peur d’expérimenter jusqu’au bout les liens du mariage.  L’actrice s’est mariée neuf fois, la première en 1937 avec un intellectuel turc Burhan Asaf Belge et la dernière fois en 1986 avec un soi-disant prince allemand : Frédéric Prinz von Anhaltr, de vingt-huit ans son cadet.  Actuellement, les tourtereaux vivent toujours ensemble. A propos des enfants, l’américano-hongroise n’a eu qu’une fille en 1947 avec le fondateur de la chaîne d’hôtel Hilton, Conrad Hilton, l’arrière grand-père de Paris Hilton.

Mais la vie de Zsa Zsa n’a pas toujours rimé avec luxe et paillette. Victime d’un accident de la route en 2002, elle est depuis partiellement paralysée. Suite à un accident cérébral en 2005, elle est contrainte à se déplacer en fauteuil roulant. Malheureusement, il semble que le sort s’acharne, cet été, elle chute de son lit et se brise la hanche. Suite à l’opération, cette femme maintenant âgée de 93 ans doit faire face à des complications notamment une infection qui conduit à l’amputation de la quasi-totalité de sa jambe droite. A bout de force Zsa Zsa refuse toute intervention médicale supplémentaire et demande l’extrême-onction. Pourtant elle reprendra des forces jusqu’à mardi, 1er février, où elle a été admise une nouvelle fois à l’hôpital suite à une infection pulmonaire.

 

 

Un titre du nouveau Fleet Foxes à télécharger
Apocalyptica : « Not Strong Enough », le nouveau clip
Floriane Gillette

2 thoughts on “La folle vie de Zsa Zsa Gabor”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


    Soutenez Toute La Culture