People
Frigide Barjot : une mauvaise pub pour le Banana café

Frigide Barjot : une mauvaise pub pour le Banana café

16 janvier 2013 | PAR Marie Pichereau

Frigide Barjot s’autoproclame depuis de longues années « l’amie » des homosexuels. Fervente catholique, elle est pourtant opposée au mariage pour tous. Un avis politique engagé, qui n’est pas du goût de ses « amis ». Dernière polémique en date, l’activiste portait le blouson du bar Banana café, en pleine manifestation anti-mariage gay.

L’humoriste et chroniqueuse est bien connue pour ces prises de positions contre la loi Taubira et la simplification de l’accès à L’IVG. En novembre dernier, elle co-organise des manifestations d’opposition au droit au mariage homosexuel et à l’adoption pour les couples de même sexe dans toute la France. Problème notoire, elle se revendique proche des homosexuels et continue à manifester son soutien à cette communauté. Une démarche qui fait polémique et qui place depuis peu, le patron dudit café dans l’embarras.

Celui-ci est assailli de coups de fils anonymes insultants, son compte Facebook a même été piraté. Malgré lui, il se voit obligé de se justifier sur cette « prétendue » amitié et expliquer qu’il ne partage aucune des idées de Frigide Barjot. Récemment interviewé sur le sujet il exprimait son mécontentement: « Elle use et abuse d’un blouson du Banana Café qu’elle a obtenu il y a une quinzaine d’années, mais cela fait maintenant trois ans qu’elle n’a plus mis les pieds dans notre bar. Et elle n’y est plus la bienvenue. Cela doit cesser. »

Il insiste aussi sur le fait qu’à l’époque où elle fréquentait le café des Halles : «  Elle était fun, elle faisait le grand écart sur le piano, chantait et nous faisait rire. Mais tout ça a bien changé. Aujourd’hui, elle nous pourrit la vie. ». Toujours selon l’intéressé, l’image de Banana Café lui servirait de faire valoir ses liens avec les homos. Il va plus loin en expliquant que ce blouson serait un gilet pare-balles, contre une communauté tout entière qu’elle se serait mise à dos.

Le comportement de Frigide Barjot serait purement opportuniste, elle est aussi décrite comme étant une provocatrice née. « Frigide s’est construit un personnage et surfe sur ce genre de débats par pur opportunisme. Elle a effectué un virage à 360 degrés il y a plusieurs années, quand elle a affirmé avoir reçu la « lumière » et s’est autoproclamée « l’attachée de presse de Jésus ». Elle a littéralement changé de planète. ». Il ne fait plus aucun doute que l’amitié que Frigide Barjot porte aux homosexuels n’est absolument pas réciproque.

L’artiste Marina Abramovic pose pour Givenchy
Les vernissages de la semaine du 16 janvier
Marie Pichereau

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture