Mode
Les femmes se déshabillent pour la tournée Wacoal

Les femmes se déshabillent pour la tournée Wacoal

02 décembre 2013 | PAR Pulcherry Von Ober

Wacoal, la marque de lingerie d’origine japonaise se lance dans une campagne « La tournée Wacoal en dessous » où le corps de toutes les femmes est mis en valeur. Ici, pas d’intervention chirurgicale esthétique, pas de photoshop, mais un scalpel stylet, celui d’Eudoxie, une talentueuse illustratrice, spécialiste du Live-Drawing.

Alors, je m’y suis rendue pour vivre cette expérience de mise à nu devant un public…

PULCHERRYWACOALLa mise en scène
Les femmes sont invitées à se mettre à nu, ou plus précisément à se vêtir de parures et de shapewear de la marque Wacoal,  dans des boutiques de lingerie ou encore, dans des grands magasins, dans toute la France et, durant les horaires d’ouverture. Les clientes non informées de cette tournée, en entrant dans la boutique sont parfois surprises avant de céder  à la tentation de se faire immortaliser en dessous chics.
Cette expérience permet d’essayer les nouveaux modèles, de bénéficier de conseils de professionnels quant aux choix des sous-vêtements glamour mais aussi sculptant. Les femmes prennent la pose et jouent avec les accessoires à leur disposition. L’ambiance est gaie, joviale et sexy !

Les femmes ont tendance à oublier leurs corps
Si le premier objectif de cette tournée est certes de faire connaître la marque de lingerie et de se rapprocher au plus près des femmes, clientes ou potentielles clientes, elle permet également aux femmes de redécouvrir leurs corps. En effet, comme l’explique Marie-Dominique qui gère cette campagne, « les femmes qui ont accouché, ou encore qui ont la tête dans le guidon, qui ont eu des maladies, soit s’oublient, soit ont tendance à laisser un peu de côté leur corps. Quant aux plus jeunes, elles n’osent carrément pas se dévêtir et c’est en groupe qu’elles se lancent dans l’aventure. Donner aux femmes l’occasion de  se déshabiller dans une ambiance conviviale, et en plus devant un public, leur permet de renouer avec elles-mêmes d’une manière ludique avec un côté séduction»
Et puis, il y a Eudoxie, cette jeune femme passionnée du stylet qui appose son regard sur ces corps et qui les dessine magnifiquement bien. De ce fait, il est beaucoup plus aisé de se dénuder et de se laisser croquer.

Naissance de la tournée Wacoal en dessous avec Eudoxie
C’est à Bordeaux que tout a commencé. Lors de la rencontre avec Eudoxie, talentueuse illustratrice, spécialiste du Live-Drawing, bordelaise depuis 3 ans et  une bande de joyeuses blogueuses. Pour être croquées par le stylet rapide et efficace d’Eudoxie, elles étaient venues nombreuses envahissant la boutique La Pince à Linge à Bordeaux. Elles ont accepté de se parer de lingerie et de jouer avec les accessoires pour inspirer leurs portraits. L’ambiance était joyeuse, sexy. Le ton fut donné.
Cependant, c’est à Paris que l’opération a pris son essor, lors du salon Absolute Summer organisé par Mode City en juillet dernier. Les femmes sont venues poser dans l’ambiance décontractée de cette plage parisienne éphémère. Puis, ce sont les boutiques et les grands magasins de tous les coins de France qui ont eu envie de cette opération unique.

La Tournée Wacoal en dessous était née.

Wacoal, une marque d’origine japonaise
La marque est née en 1946 au Japon. Elle fut la première dans ce pays. Elle débarque en France en 1992 et depuis a même créé son propre centre de recherche au Japon « The Human Science Research Center ». Au programme : étude du corps de la femme, l’objectif étant de s’ajuster à toutes les femmes suivant sa morphologie exacte. En, 2009  Wacoal s’attaque à la lingerie gainante.  Wacoal propose 3 lignes distinctes : Fashion, Body Design et Invisible.

En 2014, d’autres tournées auront lieu et puis, en juillet une exposition de tous les portraits se tiendra à Paris.

Aborder la lingerie  d’une façon récréative sans en oublier l’aspect séduction, savoir mettre à l’aise la gent féminine en petite culotte et soutien-gorge, lui assurer un confort de maintien sans oublier de sculpter les corps, Wacoal s’est lancé dans une campagne qui assurément plaît aux femmes…et bientôt aux hommes. Mais chut !
Quant à moi, cela m’a permis de vivre une expérience très appréciable que je vous recommande.

Dessin de Pulcherry réalisé par Eudoxie pour la société Wacoal.
Parure portée : broderie sur satin imprimé, collection fashion, modèle cocktail.

Pour suivre la tournée : https://fr-fr.facebook.com/pages/WACOAL-FRANCE-LINGERIE/126404497383528

Belfort, jour 2 : Orson Welles, Bernadette Lafont et début de la Compétition
L’antiphilosophie lacanienne selon Badiou
Pulcherry Von Ober
Un regard posé sur l'esthétique car la beauté donne le ton de l'harmonie. Des papilles constamment en éveil ! http://www.sensetpeau.com/blog/ https://www.instagram.com/leschicsgourmandises/ @leschicsgourmandises

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *