Mode
Carine Roitfeld: le come back chez Harper’s Bazaar

Carine Roitfeld: le come back chez Harper’s Bazaar

15 octobre 2012 | PAR La Rédaction

La nouvelle est tombée la semaine dernière pour le plus grand bonheur des modeux du monde entier : Carine Roitfeld devient « global fashion editor » du Harper’s Bazaar américain. Un retour sur le devant de la scène que l’on attendait avec une impatience difficilement contenue depuis son départ du Vogue Paris, en janvier 2011.

La géniale journaliste et styliste n’aura jamais fait autant parler d’elle que pendant ces deux ans de « chômage ». Plus inspirée que jamais, elle a multiplié les projets personnels à un rythme impressionnant : un ouvrage rétrospectif sur sa carrière paru en octobre 2011 et très justement intitulé Irreverent, une collaboration avec Karl Lagarfeld pour le livre La Petite veste noire sorti il y a deux mois et même le lancement de son propre magazine, CR fashion book, dont le premier numéro est actuellement en kiosques. Les passionnés ont guetté ces parutions comme autant de signes annonciateurs d’un retour grandiose, à la hauteur du talent de la journaliste. Voilà aujourd’hui leur attente dignement récompensée.

Harper’s Bazaar a en effet vu les choses en grand pour cette contribution: la position de « global fashion editor » a été créée sur mesure pour la nouvelle rédactrice. Traduction ? Carine Roitfeld sera en charge des séries mode, qui seront diffusées dans les 26 éditions internationales du magazine. Une contribution d’autant plus impressionnante que Harper’s Bazaar, fondé en 1867, constitue l’un des titres les plus anciens et les plus influents qui soient en matière de mode. S’il a été quelque peu éclipsé dans l’imaginaire collectif par l’ascension de Vogue, son concurrent direct, l’arrivée de Carine Roitfeld à la rédaction laisse présager un renouveau tonitruant pour le légendaire mensuel.

Le début de la mission de Carine Roitfeld est fixé au mois de mars 2013. D’ici là, ne nous privons pas de fantasmer sur ce qu’elle nous réserve: une mode impertinente, un style subversif, des clichés insolents en toute élégance ? Un parti-pris aussi scandaleusement indépendant que celui du Vogue Paris de l’ère Roitfeld ? On a hâte de voir.

Alix d’Hautefeuille

Bande à Part de Jean-Luc Godard en dvd et Blu-ray
Live Report : Elina Garanca grande voix au TCE (13/10/2012)
La Rédaction

One thought on “Carine Roitfeld: le come back chez Harper’s Bazaar”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


    Soutenez Toute La Culture