Tendances
Marylin Monroe : nouvelle égérie de Chanel N°5

Marylin Monroe : nouvelle égérie de Chanel N°5

18 octobre 2013 | PAR Mélanie Taverny

MarilynMonroeChanelNo5

Le rétro fait vendre… Chanel l’a bien compris et décide de faire de l’icône glamour Marylin Monroe son égérie pour sa prochaine campagne publicitaire. Coup de pub ou réelle ambition, la belle blonde pulpeuse remporte le privilège de faire vendre le parfum culte de Chanel.

C’est parce qu’en son temps, sa beauté et son charisme ont fait leurs preuves que Chanel décide de remettre sur les devants de la scène une des anciennes ambassadrices pour incarner l’image de la marque. Avant-gardiste et habituée au polémique la marque Chanel fait du neuf avec du vieux mais hisse Marylin Monroe en tant qu’égérie officielle car elle fut ambassadrice mais jamais égérie à proprement parler. Aucun contrat n’avait été signé entre la star et la marque. Au delà du coup de marketing, ce geste est vu comme synonyme de reconnaissance et d’affection. En 1952, dans une interview à Life Magazine, Marylin Monroe avait répondu scandaleusement qu’elle ne portait rien d’autre que quelques gouttes de N°5 pour dormir. Poussant le succès du parfum créé en 1921, elle revient aux cotés de la marque après Audrey Tautou, femme Chanel garçonne et rebelle dans une campagne sur le thème du voyage et une Nicole Kidman fatale et sans pitié dans une campagne féerique.

Prévue pour décembre 2013, la campagne publicitaire s’accompagnera d’une campagne print dans la presse et en affichage ainsi qu’un spot télévisé.

Visuel : (c) photographie de Marylin Monroe et Chanel N°5

La série « Glee » se termine
La petite fille aux allumettes suivi du Bonhomme de Neige illustré par Clémence Lesage
Mélanie Taverny

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


A propos

Toute La Culture : Comment choisir ?
Toute La Culture est un magazine d'information pluridisciplinaire et national. Il regarde notre societé par les yeux des tendances et de la culture. Fondé en 2009, il est reconnu comme journal en 2012 puis d' Information Politique et Générale (IPG), en 2017

L’objectif de Toute La Culture est véritablement de parler de TOUTE la culture : un film d’animation d’Europe de l’Est comme blockbuster américain à énorme budget, un récital lyrique comme un nouvel album de rap, la beauté et les tendances sont abordées d’un angle culturel et même les sorties en boîte de nuit et les nouveaux lieux à la mode sont dans nos pages. Enfin, les questions politiques d’actualités sont au coeur de nos articles : covid, #metoo, mémoire, histoire, justice, liberté, identité sont au cœur de nos réflexions à partir des spectacles et œuvres que nous voyons comme critiques. Non seulement nos rédacteurs se proposent être vos guides et de vous aider à choisir dans une offre culturelle large, à Paris, en France, en Europe, mais c’est parce que Toute la Culture brasse large que, dans ses quinze articles quotidiens, le magazine doit avoir un point de vue arrêté sur l’actualité. Et ce point de vue part du principe que l’angle culturel offre une grille de lecture unique et précieuse sur le monde dans lequel nous vivons.
Soyez libres… Cultivez-vous !

Soutenez Toute La Culture