Le Buzz

Dorcel lance Dorcelle.com, un magazine de filles pour les filles

Dorcel lance Dorcelle.com, un magazine de filles pour les filles

04 décembre 2012 | PAR Amelie Blaustein Niddam

On s’attend à un Youporn au féminin et c’est tout le contraire, ici, ni amateurisme, ni porno à gogo. Dorcelle, est, c’est étonnant, un magazine qui parle de cul, à la fois sérieusement et légèrement, sans vulgarité. Pas mal si on aime le genre !

Le « Qui sommes nous » du site est explicite « Quand on a vu que 82% des françaises déclarent avoir déjà consommé du X**, on s’est dit qu’il fallait faire quelque chose – pas seulement pour nous – mais pour la France. On a relevé nos jolies manches de filles et viré les garçons pour créer un site joli, féminin, informatif, drôle et convivial avec des vidéos porno, du vrai, et des articles sympa. On a ajouté quelques beaux gosses (ça fait toujours plaisir), des interviews, des conseils (ce n’est pas sale) et des fails sexuels (ça va mieux en le disant), avec de belles photos explicites ».

Alors, explicite, décidément, le mot semble convenir mais pas sale (référence à un certains docteur que les plus de 25 ans ont bien connu). Hyper esthétique fait une belle part au rédactionnel.  On découvrira un bar à masturbation à Tokyo, ou des charmants cup cakes aux allusions sexy. Ici, rien n’est totalement cru mais plutôt suggéré.  Bien sur, on y trouve du porno en vidéo, dans une rubrique dédiée qui classe les films par genre  » films à histoire », « vintage »….

Ne nous y trompons pas, Dorcelle est un pur produit de la machine de guerre  Dorcel qui a tout compris à ce business. Les chroniqueuses sont les actrices star de son écurie, qui chacune donne un avis très éclairé, mais pas forcement très bien écrit, chacun son métier, sur les pratiques qu’elles aiment ou détestent.  Les enquêtes sont des commandes de Dorcel, comme l’étude IFOP sur  ce que voulaient les femmes en terme de pornographie. Il en ressort que plus de huit femmes sur dix (82%)reconnaissent avoir déjà vu un film X, que ce soit dans son intégralité (38%) ou seulement quelques extraits (44%).

Dorcelle touchera surement sa cible 100% filles, et amusera curieuses et curieux.

L’illustre femelle de Catherine Beaufort
Episode 3 de la Web-Serie de Steve Catieau, Le prolongement de moi
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *