Tendances
Compagnie Française de l’Orient et de la Chine : nouveau souffle

Compagnie Française de l’Orient et de la Chine : nouveau souffle

22 septembre 2014 | PAR Sandra Bernard

Rouverte en 2012, après une (trop) longue fermeture pour travaux suite à un changement de propriétaire, la boutique de la Compagnie Française de l’Orient et de la Chine (CFOC) du boulevard Haussmann invite les amateurs de beaux objets et de décoration raffinée à découvrir leur nouvelle collection. 

Exit l’ancien concept proposant à petits prix des objets usuels et de décoration issus des arts populaires d’Asie et d’Orient. C’est avec une toute nouvelle formule de luxe abordable que la CFOC revient avec ses collections originales de vaisselle, linge de maison, bijoux, meubles et éléments de décoration d’intérieur de haute qualité. On remarque également un changement de logo.

L’enseigne propose désormais de luxueux produits issus d’ateliers d’artistes et de designers. Le maître mot est clairement l’élégance et le raffinement, entre petites collections suivies renouvelées deux fois par an et les colletions capsules.

On trouve ainsi des porcelaines blanc bleu revisitées par des motifs géométriques épurés, des « set de table » hors du commun formant un précieux écrin laqué pour assiette distinguée, des nappes et serviettes de table en coton blanc orné de fines broderies faites main, des vases en verre soufflé à la bouche, puis incisés. L’on s’arrête également devant de ravissants luminaires en céramique dont chaque pétale est fabriqué à la main.

Notons que YOKO, un restaurant fusion occupe désormais une partie de l’espace et propose, au fil de la journée, de quoi s’occuper les papilles.

Compagnie Française de l’Orient et de la Chine, 170 bd Haussmann 75008 Paris

Visuels : Compagnie Française de l’Orient et de la Chine

Le Guggenheim : l’art pour tous ?
Gagnez 5×2 places pour le film « Bodybuilder » de Roschdy Zem
Sandra Bernard
A étudié à l'Université Paris Ouest Nanterre la Défense l'Histoire et l'Histoire de l'Art. Après deux licences dans ces deux disciplines et un master recherche d'histoire médiévale spécialité histoire de l'Art dont le sujet s'intitulait "La représentation du costume dans la peinture française ayant pour sujet le haut Moyen Âge" Sandra a intégré un master professionnel d'histoire de l'Art : Médiation culturelle, Patrimoine et Numérique et terminé un mémoire sur "Les politiques culturelles communales actuelles en Île-de-France pour la mise en valeur du patrimoine bâti historique : le cas des communes de Sucy-en-Brie et de Saint-Denis". Ses centres d'intérêts sont multiples : culture asiatique (sous presque toutes ses formes), Histoire, Histoire de l'Art, l'art en général, les nouveaux médias, l'art des jardins et aussi la mode et la beauté. Contact : sandra[at]toutelaculture.com

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture