Clubs

Les soirées du week-end du 4 décembre 2016

Les soirées du week-end du 4 décembre 2016

04 décembre 2015 | PAR Clémence Charrier

Ce week end, on danse ! Où ça ? Dans un des clubs de la sélection de Toute la culture bien sûr !

Vendredi 4 décembre

Showcase

BLAKKSHEEP world wild SHOWCASE

line up : SAM PAGANINI (Drumcode / Cocoon / Blakksheep – ITA) ; HARVEY McKAY (Intec / Drumcode / Blakksheep – UK)  ; SIMO LORENZ (Nachtstrom / Lehmann / Blakksheep – GER)

World wild artists : Les artistes sont toujours des personnages complexes. Créatif mais idéalistes, d’esprit libre mais perfectionnistes, et absolument contre l’idée d’un formatage de ce qui est leur passion : la musique. La société les catégorise souvent comme des marginaux. Ils se produisent à travers le monde entier, monte sur les scènes de toutes les villes, ils nous offrent des performances sauvages, affolant les foules, il instiguent des moments de pure émotion, une atmosphère si particulière : ce sont les Blacksheep _ world wild artist.

Toutes les infos ici.

Le badaboum

NO FUTURE…

Nina Hagen is not dead et c’est déjà le bal de fin d’année, un Bal Punk pour crier no future (et no no no limit aussi) parce qu’on ne croit plus en rien, parce que la guerre c’est mal et que le climat c’est trop cool mais on ne comprend plus rien. En décembre on fait la moue (enfin moi oui), on lève ses petits poings paillettés pour faire la révolution le temps d’une nuit et on dit non à la dinde de Noël et à ses petits marrons bourgeois. La vie est si violente et la famille a ses limites.

En crêtes fluo et dentelles belles et rebelles, pink léopard et blousons noirs, on clôturera 2015 sur un air brut crypto colérique, en néo anarchie et protopunk revisitée pour un monde plus con. Rêvons un peu.

Un Bal contestataire
Un Bal Con

Toutes les infos ici.

Showcase

KÖLSCH ALL NIGHT LONG

TICKETS
Last Chance : 25€ + loc
Early bird : 10€ (sold out)
Tarif normal: 15€ (sold out)
Deuxième vague : 20€ (sold out)

Toutes les infos ici.

Divan du monde

French collection

C’est étrange,
Je n’sais pas ce qui m’arrive ce soir,
Je te regarde comme pour la première fois
Encore des mots toujours des mots
Les mêmes mots

Toutes les infos ici.

Samedi 5 décembre

Faust

Pour notre deuxième épisode Kitsuné  Club Night au Faust, nous vous offrons un line-up unique : Ekali, Salute, Fwdsxlh, Hasta, TMPL crew.

Toutes les infos ici.

Badaboum

DANS LE CLUB  – Max Graef : on entend parler que de lui en ce moment ! Live ou Dj, il met tout le monde d’accord. Là, il vient faire un Dj set pour étaler le plus possible son univers musical.  Tvfrom86 : signé sur Popcorn Records, son track a fait un maxi carton. Il passe souvent aux platines du Badaboum, mais là, pression, les boss du label seront là pour checker ce qu’il fait. Siler & Dima : en parlant du loup… Les 2 boss de Popcorn Records car sans eux cela n’aurait tout simplement pas été logique.

A L’APPART – Turnbalism : dans un savant mélange de sonorités africaines et de house music, il vous invite au « Ubuntu » : Ouverture d’esprit, danse, et partage seront les maîtres mots de la soirée.

Toutes les infos ici.

Showcase

JULIO BASHMORE
NEUE GRAFIK (LIVE)
MEZIGUE (D.KO) & SANDRO (D.KO)

Natif de Bristol UK, Julio Bashmore est l’un des producteurs Anglais les plus plébiscité de ces dernières années : une Boiler Room à Los Angeles, des passages par Glastonbury Festival, le Sonar Festival ou encore Coachella, un Essential Mix de deux heures pour la BBC et une signature sur le label de Disclosure, PMR Records sur lequel il s’apprête à sortir son premier album à la fin de l’année ! Qui ne connait pas le tube House Underground « Au Seve » joué dans les meilleurs clubs du monde entier depuis sa sortie.
Nappes synthétiques gourmandes et spatiales, basses hybrides et vocales entêtantes, Julio Bashmore part de la House UK, en passant par la funk, le disco tout en revenant à la Deep House et le UK Garage originel tout en gardant une connotation pop (il produit pour la chanteuse Jessie Ware). Une soirée à ne pas manquer au vue de l’étendue des talents de l’Anglais !

D.KO Record est un label et collectif Parisien qui a su, en seulement 4 ans, se muer en un acteur incontournable de la scène locale. Sous la tutelle de ses fondateurs Gabriel & Mézigue, le projet a su se développer de façon éclair au travers d’une multitude de soirées organisées et de 7 EPs d’artistes comme brAque, Flabaire ou Mad Rey.
Les ressources de D.KO sont aussi son arsenal de Djs (6 au total) dont Sandro et Mézigue font partie. Eclectiques et assoiffés de musique, chacun de leurs sets peuvent prendre des tournures inattendues.

MEZIGUE :
Mézigue est une des énergies incontournables de D.KO. Fondateur du label, DJ et producteur parisien, Mézigue est toujours motivé et le fait savoir. Il aime mélanger les sonorités House et Techno. A chaque sets, il apporte des teintes d’IDM et de UK en tout genre pour plus de variété. Car il ne faut pas cultiver l’indifférence mais la différence !

SANDRO :
Sandro fait partie de la scène électronique parisienne depuis de nombreuse années. A l’origine fondateur du collectif Avant-Garde, il rejoint D.KO Records en 2013. Sandro est plus connu pour son affinité à une Techno mélodieuse, sans vergogne. Il n’y est pas pour autant confiné et à la capacité de diffuser une house puissante et lumineuse.

Toutes les infos ici.

Zig Zag Club

WATERMÄT (Spinnin’ Records)
SAM FELDT (Spinnin’ Records)
SHERMANOLOGY (Spinnin’ Records)
DIMMI (Spinnin’ Records)
LULLEAUX (Dirty Soul)

Watermät a bousculé la planète melodic house avec son énorme hit Bullit qui a balayé les dancefloors du monde entier pendant l’été 2014. Son clip empli de chaleureuses vahinés a quant à lui fait plusieurs fois le tour du net avec presque 15 millions de vues en un an. Pour sa troisième venue au Zig Zag Club, il a convié le faiseur de tubes néerlandais Sam Feldt auteur du très glamour Show Me Love, ainsi que Dimmi (avec qui ils avaient partagé les platines pour l’opening party 2015 du Café del Mar) et deux talentueux camarades de jeu : Shermanology et Lulleaux.

Toutes les infos ici.

Divan du monde

French collection
L’amour comme un boomerang
Me revient des jours passés
A pleurer les larmes dingues
D’un corps que je t’avais donné

Toutes les infos ici.

VISUELS : © images officielles

Gagnez vos places pour le cycle « C’est Magique » au Forum des images
[Entrevues, jour 6] Arrivée passionnante au 30e Festival du Film de Belfort
Clémence Charrier

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *