Théâtre

Une saison prometteuse au théâtre de l’Odeon

04 mai 2010 | PAR Amelie Blaustein Niddam

C’est la rentrée ! vous ne vous en étiez pas rendus compte ? Apres les  15 jours d’été, voici l’automne revenu… plusieurs théâtres parisiens dévoilaient hier leur programmation pour la saison 2010/2011.  La Colline, le Rond point et l’Odéon qui  était plein à craquer hier soir. Le public fut accueilli par une fanfare et un buffet sympathique. Olivier Py a la culture du Cabaret et sait organiser une belle fête.  Le directeur à commenté le programme, offrant en avant première des images des spectacles à venir. En guest, Valère Novarina, Joel Pommerat, Julie Depardieu et Michel Fau. Rien que ça!

Chez Olivier Py, le texte et mise en scène sont à l’honneur avec une double résidence osée.  Valère Novarina est l’invité de la saison, avec le soucis du texte et de l’œil de spectateurs chacun unique.  En même temps, Olivier Py met en place un partenariat avec la compagnie Louis Brouillard de Joël Pommerat , proposant ainsi , comme c’est le cas avec Warlikowski et Ostermeir un théâtre de la scénographie. Deux écoles donc au sein d’une même programmation.

Du quartier à l’Europe

La programmation 2010/2011 offre une route allant quartier avec , « le jeu de l’amour et du hasard » à l’Europe, avec un regard tourné vers l’est. La Pologne de Warlikowski, la Russie de Nikolaï Kolyada et  l’Allemagne de Thomas Ostermeir.

Alors ce programme ?

Dément ! A l’image de son ouverture, un spectacle de 12 heures, « I Demoni » de Fedor Dostoïevski mis en scène par Peter Stein, en italien !  Ce commencement ouvre sur une mini saison russe de trois spectacles.

Deux axes se dégagent  dans un équilibre parfait : un premier virage très contemporain et un autre plus classique. On retrouve avec grand bonheur le grand thomas Ostermeir sur le plateau de l’Odeon  avec un Lars Norèn : «  Dämonen ». Le roi de la lumière  Joël Pommerat offre deux reprises à Berthier : « Pinocchio » et « Le petit chaperon rouge », deux spectacles tout public et une création,  « Ma chambre froide » qui reprendra de Cercles/ Fictions les gradins circulaires pour une, c’est une première pour ce metteur en scène aux spectacles plutôt froids ..Comédie !

Du côté des grands auteurs ,  Laurent Pelly mettra en scène une pièce de Victor Hugo, de plus en plus présent sur les scènes contemporaines, « Mille franc de récompense » dont la mise en scène s’annonce très précise, Olivier py continue sa trilogie d’Eschyle , après « Les sept contre Thèbes », « Les suppliantes », voici « Les perses ». Classique ? Pas si sur…Le « Hamlet » mis en scène par  celui qui est encore un peu confidentiel en France, Nikolaï Kolyada, sera en Russe.

Valère Novarina en invité de marque viendra déplacer l’œil du spectateur et surprendre avec 4 propositions allant de la lecture à l’opérette. Côté lecture, Deny Podalydès mettra en mots pour une soirée  «  le Babil des classes dangereuse ».  Du théâtre aussi bien sur avec « Le vrai sang » qui nous permettra de retrouver la pétillante Nora krief sur le plateau.

On attend avec impatience le nouveau Warlikowski, qui revient après « Un tramway » qui aura commencé par dérailler pour enfin trouver son public. Cette année,  il propose « La fin. Senarios » un montage de texte comme à son habitude. Il invite Koltès et Kafka. A voir.

En résumé, le programme est en ligne ici, les bulletins de souscriptions sont déjà disponibles. Ruez vous sur cette saison !

En attendant, restons encore un peu en 2009/2010 avec jusqu’au 7 mai, « un printemps Arabe à l’Odéon » et le 17 mai, le festival de Jazz à Saint Germain qui  invite à l’Odéon monsieur Richard Galliano.

Théâtre de l’Odéon  et Salon Roger Blin, Entrée du public : Place de l’Odéon – 6e-Métro : Odéon
 RER B: Luxembourg

Ateliers Berthier, Entrée du public : angle de la rue André Suarès et du Bd Berthier – 17e
Métro : Porte de Clichy (ligne 13 / sortie av de Clichy / Bd Berthier- côté Campanile), à 30m du théâtre. RER : Porte de Clichy (RER C, sortie av. de Clichy), à 30m du théâtre.

 

 

 

 

Wild General Elektriks à l’Olympia
Le monde du spectacle vivant descend dans la rue le 6 mai
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

One thought on “Une saison prometteuse au théâtre de l’Odeon”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *