Théâtre
Un Shakespeare sous Les Pommiers

Un Shakespeare sous Les Pommiers

30 mai 2011 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Du théâtre dans un festival de jazz, vous ne rêvez pas ! Jazz Sous Les Pommiers aime faire dialoguer les arts. Cette année, le texte est à l’honneur avec le Gamblin Jazze, De Wilde Sextet. Au détour des pages de la belle programmation se niche une date pour un spectacle à l’extérieur de la Ville « Beaucoup de Bruit pour rien », un Shakespeare, dans un festival de Jazz monté par la compagnie de rue prestigieuse « les 26000 couverts » …Vous n’êtes pas aux bouts de vos surprises !

C’est à une version contemporaine de la pièce que sont invités les spectateurs. Pour la première fois, la compagnie décide de quitter la rue pour une vraie salle où elle choisit d’installer une mise en scène d’avant-garde alliant chorégraphie et art vidéo.

Dans cette farce de 1600 le grand Will s’amuse comme à son habitude à brouiller les pistes . L’histoire est bien sur une histoire d’amour compliquée, une double histoire plutôt. Le gouverneur de Messine, Léonato , reçoit la visite Don Pedro et ses seconds, Claudio et Bendict qui retrouve ainsi Bérénice, avec qui il adore se disputer, pendant ce temps, Claudio tombe raide dingue amoureux de Hero, la fille de Léonato. Le début d’une bataille amoureuse sans précédent qui finit évidement bien !

Le metteur en scène Philippe Pehenn respecte le texte tout en l’adaptant pour en faire un spectacle accessible où on en apprendra autant sur l’histoire qui se joue que sur celle du théâtre en général. Dans une volonté de redéfinition des codes, les 26000 couverts impliquent le public dans une belle interaction inventive et surprenante. L’occasion de découvrir des comédiens formidable capables, de vous faire tomber dans tous ses tips and tricks du maître anglais …et quelques autres !

Surprise !

Le mois de Juin du Forum des Images
Le CSA interdit aux chaînes de citer Facebook et Twitter
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

One thought on “Un Shakespeare sous Les Pommiers”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *