Théâtre

O Carmen, un opéra clownesque au théâtre du Rond-Point

28 janvier 2009 | PAR marie

Sur la scène du théâtre du Rond Point, Olivier Martin-Salvan incarne tous les personnages de l’Opéra de Carmen de Georges Bizet, plus l’orchestre. Ni plus ni moins. Tout aussi drôle, Aurélien Richard l’accompagne au piano. A 18h30 jusqu’au 28 février, histoire de se rafraîchir l’esprit à la sortie du boulot.

Sur la scène, un personnage, clown triste habillé d’un bleu de travail. Il fredonne l’Opéra de Bizet. « Il » c’est Louis Bossis, ténor candidat pour jouer dans Carmen à l’Opéra national de la ville de…. ??? Mais en un instant, le voilà transformé en membre du jury… Que dis-je ? En  trois membres du jury, successivement… puis en prof de chant, grasse, Madame de La Roquette qui, entre deux notes chasse son chat, Fadièse, du clavier sur lequel elle joue. Olivier Martin-Salvan a un corps d’homme, assurément, et pourtant l’on voit les larges fesses de Madame de la Roquette bouger… comme plus tard les loges seront envahies par l’étouffante poitrine de la maquilleuse.

Clownesque, ténor, Olivier Martin-Salvan est avant tout un « homme orchestre » : sans rien, il fait tout… : joue du violoncelle comme du piano, les idiots comme les rouleurs de mécaniques, les minettes aux cheveux longs comme les costumiers efféminés, les travailleurs chinois exploités et les femmes de ménage prénommées « Carmen ». De ses 4 membres le comédien est qui il veut et, assis dans les premiers rangs, on voit jusqu’à ses fossettes « jouer », se « transformer ».

Grâce à ce mime roi du détail, toute la grosse machine de l’Opéra est là sous nos yeux, des critiques ennuyeux aux metteurs en scène farfelus qui mettent du ‘moderne » à toutes les sauces (et montent Carmen dans un décor de fête foraine), en passant par les techniciens sans cesse en grève… Hilarant, vraiment.

o carmen
o carmen

Crédit photo : Brigitte Enguerand.

O Carmen, opéra clownesque, Un spectacle d’O. Martin-Salvan, Anne Reulet-Simon et Nicolas Vial.  Jusqu’au 28 février, tous les soirs à 18h30 sauf les dimanche et lundi, Théâtre du Rond Point, 2 bis av Franklin D Roosevelt, Paris 8e. Métro Franklin D. Roosevelt. Tarif : 28 euros, 14 euros pour les moins de 30 ans et 10 euros pour les détenteurs de carte Imagine R. Résa : 01 44 95 98 21.

o carmen
o carmen

Marie Barral

Hair au Trianon : les  » pour  » et les  » contre  »
Les héros de Lost à Paris pour le festival Jules Verne
marie