Théâtre

Mystère bouffe et fabulages fait jongler la Comédie Française avec génie

18 février 2010 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Dario Fo a 83 ans et sait toujours autant, si ce n’est plus, faire rire un public avec un texte des plus inventif. Mystère Bouffe propose de nous raconter la Grande Histoire: la cène, la création de l’ordre des bénédictins ou encore la création du Monde …Par un biais des plus distrayant…Il s’agit de dire cette histoire à travers les récits populaires. Que s’est-il passé à côté de salle où se réunissaient les apôtres? Marie était comment comme mère? Quand Dieu créa le Monde, pourquoi a t-il crée les cochons? Vous aurez la réponse en courant voir cet ovni génial mis en scène par Murielle Mayette jusqu’au 19 juin à la Salle Richelieu. ( Version 2)

 © photo Brigitte Enguérand.
(c) © photo Brigitte Enguérand.

Mystère bouffe et fabulages est l’occasion d’une double nouveauté, tout d’abord, la pièce marque l’entrée de Dario Fo, de son vivant, au répertoire du Français, ensuite, la jonglerie comme nouvelle discipline, la jonglerie de mots, fait elle aussi son entrée. Le texte est si dense que Murielle Mayette a choisi d’alterner deux versions du spectacle, la même structure, certaines histoires en commun, d’autres à découvrir.

Un enchainement de solos de huit conteurs vise à re-raconter l’histoire par la voix du peuple. Ces mystères et fabulages nous offrent un morceau de société, nous livrant les légendes des hommes de la rue au Moyen Age qui s’interrogent et plaisantent sur la crucifixion, sur la création du monde, ou encore, ou ne devrait -t-on dire, toujours, sur les histoires d’amants et de maîtresses.

Ça commence fort, par une farandole volontairement kitsch en fonds de scène. Le décor disparaît et Catherine Hiegel, fraichement retraitée entre en scène, vêtue urbaine, ambiance one woman show. Elle prend à partie le public resté dans la lumière et explique ce qu’est un Mystère, une bouffe, en résumé…des contes…drôles ! Et ainsi vont se succéder huit comédiens habillés en noir sur un plateau vide et blanc dans des solos qui tiennent de la stand up comédie quand Stéphane Varupenne joue un Depar-Dieu très crédible et Christian Hecq un gardien de cimetière-quasimodo, offrant une version de la résurrection de Lazare à hurler de rire…! Voila qui n’est pas courant de s’esclaffer avec une histoire de mort!

(c) Brigitte Enguérand.

Et pourtant, la mort est le fil de ce spectacle, apparaissant derrière le voile par un tableau crée pour les brillants élèves-comédiens du Français. Il s’agit d’une Crucifixion de Jésus qui surgit entre les solos , faisant penser aux œuvres de Pierre et Gilles dans une fragilité volontaire et une mise en espace sonore enrobante.

On rit franchement, très souvent, mais la pièce pose essentiellement la question de la manipulation des symboles. Il ne faut pas voir dans Mystère bouffe et fabulages un pamphlet anti-chrétien mais bien une critique du fondamentalisme religieux qui malmène et détourne les propos.

Dario Fo est venu saluer le public pendant des rappels absolument triomphaux et mérités. Voici donc une belle entrée au répertoire pour ce Mystère Bouffe !

Mystère bouffe et fabulages , de Dario Fo mise en scène de Muriel Mayette, version 2,  du 13 février au 19 juin 2010 , Comédie Française ,Place Colette 75001 Paris www.comedie-francaise.fr , version 1et 2 en alternance . A partir de 5 €.
Avec ( selon les versions) Yves Gasc, Catherine Hiegel,Véronique Vella,Christian Blanc, Alexandre Pavloff, Hervé Pierre, Stéphane Varupenne, Christian Hecq et les élèves-comédiens de la Comédie-Française Camille Blouet, Christophe Dumas, Florent Gouëlou, Géraldine Roguez, Chloé Schmutz, Renaud Triffault.

Crédit Photo : Brigitte Enguérand.

Mobilisation contre le Sida
Hamlet or not Hamlet, un festival burlesque !
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

4 thoughts on “Mystère bouffe et fabulages fait jongler la Comédie Française avec génie”

Commentaire(s)

  • Dave

    Un pur moment de bonheur accesible a tous.
    A voir absolument pour avoir mal aux zygomatiques.

    février 19, 2010 at 10 h 06 min
  • prévost

    A LIRE !!

    avril 29, 2010 at 18 h 04 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *