Théâtre
Le théâtre s’invite sur les écrans

Le théâtre s’invite sur les écrans

02 octobre 2012 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Attention tendance ! Nous vous parlions récemment de la possibilité de revoir les grandes pièces du spectacle vivant en vidéo à la demande. Aujourd’hui,  c’est sur grand écran qu’il sera possible de revivre l’expérience.

Les pièces seront diffusées par le réseau directeur du réseau de distribution CGR (troisième réseau français derrière Pathé et UGC), soit  120 cinémas, en semaine en dehors des horaires de films.  Marraine du projet « Lumières! Au coeur du théâtre », la journaliste Charlotte Lipinska dont on regrette la suspension  de son émission Voulez vous sortir avec moi qui animait les soirées de France Inter l’année dernière raconte : » « Qu’ y a t-il donc en commun entre une féministe en bottes de cow-boy, un riche bourgeois vaniteux et des cocottes prêtes à tout pour garder leurs soupirants ? Rien, si ce n’est de naître sur les planches et sous nos yeux. Et c’est un rien qui fait tout !Si le théâtre n’existe pas sans public, il était temps qu’il s’offre au plus grand nombre. C’est chose faite avec Lumières ! Au coeur du théâtre. Qu’il s’agisse d’humour, de classiques ou de créations contemporaines, la programmation offrira une diversité de registres et de styles pour le bonheur de tous.J’aurai le plaisir d’être votre petit programme, votre guide pour vous mener à la rencontre des metteurs en scène et acteurs. Des interviews, des reportages et des clins d’oeil en coulisses enrichiront votre regard afin de mieux plonger au coeur de la création.Traditionnellement, c’est un rideau qui se lève. Aujourd’hui avec Lumières ! Au coeur du théâtre, c’est un écran qui s’allume. Des rires, des larmes, des frissons ou de l’étonnement,toutes les émotions rayonnent sur scène, se savourent et se partagent. Ce n’est pas pour rien que le spectacle est un art comme nous : vivant ! » »

Au programme de cet évènement nommé  « Lumières! Au coeur du théâtre » une pièce par mois  sera diffusée. « Calamity Jane » inaugurera la saison en octobre, suivie de  « La Peste »  avec Francis Huster. En décembre, Snowshow sera classiquement choisi. A la rentrée, place au « Bourgeois Gentilhomme », mis en scène par Denis Podalydès, puis, « La Place Royale » de Corneille et « Un soir, une ville » de l’Australien Daniel Keene.

Rien ne vaudra jamais le live et le frisson du souffle des comédiens mais cette option peut permettre à un public ayant moins facilement accès aux salles de s’ouvrir à ce monde.

 

 

Les 15e rendez-vous de l’Histoire de Blois auront lieu du 18 au 21 octobre 2012
Rétrospective Soutine au musée de l’Orangerie : un parcours trop sage pour une œuvre habitée
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

One thought on “Le théâtre s’invite sur les écrans”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *