Théâtre
Julie Pilod lance La Mousson d’été 2021

Julie Pilod lance La Mousson d’été 2021

24 août 2021 | PAR David Rofé-Sarfati

Fondée en 1995 par Michel Didym, son directeur artistique, La Mousson d’été constitue l’un des événements européens majeurs pour la découverte de nouvelles écritures dramatiques. Pendant sept jours, au cœur de la Lorraine, l’Abbaye des Prémontrés accueille auteurs dramatiques, metteurs en scène, universitaires, comédiens.

La Mousson d’été se propose de dénicher des textes forts, de découvrir de nouveaux auteurs, de dévoiler des écritures qui vont obtenir le titre envié d’écritures émergentes ; et que le destin, dans sa distribution aléatoire des succès et des échecs, aurait pu ignorer au concours de ce titre-là si la magie vertueuse de l’agitateur Michel Didym, armé de son comité de lecture animé par son énergie et celle de Véronique Bellegarde, ne leur avait offert un optimiste karma.

L’événement s’articule principalement autour de la mise en espace de lectures de textes inédits ou traduits pour la première fois en français, interprétés, manuscrits en main, par des comédiens talentueux. Des spectacles, des ateliers, des conférences et des conversations contribuent à la programmation ambitieuse. La 27e édition de 2021 innove encore. Elle étend et confirme sa présence internationale avec, entre autres, des propositions accostant ici les États-Unis, là la Norvège. Des spectacles en tournée participent à la fête.

Une Université d’été organisée in situ à l’Abbaye des Prémontrés accueille 80 personnes, françaises ou francophones, au sein d’un dispositif pédagogique qui offre l’opportunité d’une découverte des nouvelles écritures du théâtre.

La Mousson, c’est aussi un partenariat contributif avec Fabulamundi, un Erasmus européen de la création théâtrale et une Université d’été européenne. Playwriting Europe est un projet de coopération entre théâtres, festivals et instituts culturels de toute l’Europe, visant à créer une plate-forme de soutien à la dramaturgie contemporaine : renforcer les pratiques professionnelles, fournir aux auteurs des opportunités de création, ouvrir de nouveaux partenariats et améliorer la visibilité des écritures théâtrales.

Nathalie Fillon dirige depuis plusieurs années un atelier à l’Université d’été. Dans le cadre de Fabulamundi, elle a écrit Au commencement, un texte à l’humour tel un exutoire. L’autrice et metteuse en scène explique :  » je n’avais jamais vu sur scène une femme parler à son futur enfant, à son ventre ». Elle a imaginé une pièce-soliloque désopilante, défendue par Julie Pilot et dirigée par Véronique Bellegarde. Une femme enceinte, seule devant nous, son mari étant à la pharmacie, hurle son effroi mêlé de joie, s’étale dans ses dilemmes mais aussi dans ses certitudes. La plume est à la caricature, à un excès qui cache toutefois une réserve car l’instinct maternel si étrange et si familier à la fois exige la pudeur. Les gémissements et les rires sont immenses, la frayeur est palpable. Et résiste le désir d’enfant qui ne chute jamais dans son combat face aux doutes et aux hésitations, et qui survit aux découragements devant les difficultés sociales, économiques ou écologiques. La pièce irrévocablement contemporaine raconte cette modernité.

La pièce formidable jouée en extérieur connut une longue averse. Julie Pilod a tout défendu du texte : l’indéfectible désir d’enfant et l’humour pour escamoter l’indicible. Le burlesque envahit le personnage, parcourt le corps de la comédienne qui, talentueuse, mobilisant l’adhésion du public saura inclure les trombes d’eau comme motif comique. Julie Pilod aura ainsi lancé la Mousson d’été par un exploit dans lequel elle rappelle l’essentiel : seulement au théâtre, parce qu’il est spectacle vivant, le talent se combine avec les contingences pour faire aurore toujours singulière sur des textes écrits dans l’intimité secrète des auteurs.

visuel : Boris Didym

La nuit des rois, les 1001 nuits de Philippe Lacôte
Entretien avec Pierre-Alfred Eberhard, co-fondateur de Courts Circuit 66, un festival itinérant à la rencontre du 7e art dans les Pyrénées-Orientales
David Rofé-Sarfati
David Rofé-Sarfati est Psychanalyste, membre praticien d'Espace Analytique. Il se passionne pour le théâtre et anime un collectif de psychanalystes autour de l'art dramatique www.LautreScene.org. Il est membre de l'APCTMD, association de la Critique, collège Théâtre.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture