Théâtre

Festival Prémices : La Chanson au Théâtre du Nord

Festival Prémices : La Chanson au Théâtre du Nord

18 avril 2012 | PAR Audrey Chaix

A Val d’Europe, tout n’est que décor : cette ville nouvelle qui a poussé comme un champignon à la fin des années 1990 entoure Disneyland Paris d’un cordon sanitaire propret au sein duquel les éventuels touristes, perdus au-delà des frontières du Parc, ne se sentiraient pas tout à fait dépaysés. Sauf qu’à Val d’Europe, des gens vivent, travaillent, s’amusent, s’aiment, comme partout ailleurs – mais dans un décor en carton pâte qui n’est que la pâle copie de ce qu’il tente de reproduire. Originaire de cette étrange ville, Tiphaine Raffier construit sa première création sur ce thème de l’imitation au rabais, qui laisse montrer sa véritable nature dès que l’on gratte un peu la surface.

 

Barbara, Jessica et Pauline sont trois copines, qui se retrouvent tous les jeudis soirs dans un local de Val d’Europe pour répéter leur spectacle de sosies d’Abba. Réglé comme du papier à musique, le numéro SOS rythme la pièce avec la régularité d’une horloge, intermède comique qui séduit immédiatement le public, et qui servira, alors qu’il se répète, à illustrer la dégradation des rapports entre les trois amies. Barbara (Noémie Gantier) et Jessica (Tiphaine Raffier) travaillent toutes les deux au Nature et Découvertes de Val d’Europe. Barbara est grande, élancée, aussi  brune que Tiphaine est blonde, petite, gauche et rondouillarde. Barbara est passionnée par leur groupe de sosies d’Abba, elle est populaire, raconte ses conquêtes sexuelles avec imitation d’orgasme à l’appui, tandis que Jessica subit les quolibets de ses collègues, suit Barbara en tout, obéit à ses ordres en cherchant à l’imiter.

 

Pauline, elle, est la narratrice. C’est elle qui ouvre le spectacle, alors que sa voix exaltée narre au public la naissance de Val d’Europe. Orpheline, elle a hérité d’un petit pécule qui lui permet de ne pas travailler. Solitaire la journée, elle erre en voiture dans les rues de la ville nouvelle, ville fantôme qu’elle n’ose pas quitter. Jusqu’au jour où elle décide d’écrire des chansons. Décision anodine pour les uns, capitale pour elle : enfin, elle a trouvé un but dans la vie, une raison de se lever le matin. Sauf que cette étrange lubie, qui lui fait accoucher d’étranges mélopées parlées sur la technologie dernier cri, agit comme un grain de sable qui va faire exploser le trio, et révéler les véritables destinées de chacune des trois amies.

 

L’histoire de La Chanson est tout aussi touchante que drôle, aussi inquiétante qu’enthousiaste. Avec cette première création, Tiphaine Raffier fait preuve d’une écriture très aboutie, dont la simplicité va droit au cœur. Les trois comédiennes, issues de l’EPSAD, école professionnelle de théâtre rattachée au Théâtre du Nord, sont excellentes : chacune réalise une performance qui sonne juste, tout en formant un collectif attachant et uni. Avec une mise en scène sans artifices, et une grande sincérité dans chacune des scènes, Tiphaine Raffier touche juste, et les spectateurs lillois ne s’y sont pas trompés : le succès est si vif que le Théâtre du Nord a programmé une représentation supplémentaire ce mercredi 18 avril. On y retournerait volontiers !

 

Tout sur le festival Prémices !

 

Photos : © Pierre-Etienne Vilvert

Nashville chrome de Rick Bass : le rêve américain déchu au pays de la country
Box office d’Intouchables à l’étranger: chronique d’un succès populaire universel pour Omar Sy et François Cluzet
Audrey Chaix
Professionnelle de la communication, Audrey a fait des études d'anglais et de communication à la Sorbonne et au CELSA avant de partir vivre à Lille. Passionnée par le spectacle vivant, en particulier le théâtre, mais aussi la danse ou l'opéra, elle écume les salles de spectacle de part et d'autre de la frontière franco-belgo-britannique. @audreyvchaix photo : maxime dufour photographies.

2 thoughts on “Festival Prémices : La Chanson au Théâtre du Nord”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *