Théâtre

Bonaf ou l’art d’allier le rire à la rencontre…

25 octobre 2010 | PAR Elise Arnould

Le théâtre de l’Archipel propose une programmation entre cinéma et spectacle vivant. Jusqu’au 31 Décembre vous pourrez y découvrir un one man-show bondissant à multiples facettes. Un spectacle humoristique qui laisse place à la rencontre le Jeudi soir puisqu’il est suivi d’un speed dating.

Bonaf vous accueille, pour une heure de spectacle, vêtu d’un improbable sombrero chevauchant un âne. Une entrée remarquée qui laisse au premier abord présager d’un humour balourd. Il abandonne heureusement presque aussitôt ces artifices pour s’intéresser à un sujet beaucoup plus drôle à savoir nous : les parisiens. Pas de panique pour tous ceux qui ne se sentent pas vraiment parisiens, les parisiens d’adoption ou de passage sont également les bienvenus. L’humoriste passe ainsi à la loupe l’expérience initiatique de la monté à Paris. Il décortique pour et avec nous le voyage et l’arrivée du provincial à la capitale, sa vie quotidienne et le choc du retour aux racines. En découlent des scènes très réussies, de multiples moments de vie dans lesquels on ne peut que se reconnaître.

Bonaf aime jouer et interagir. Les réactions du public nous entrainent parfois à mille lieux de la chute qui n’en est que plus drôle. Il sait rebondir avec facilité sur les réponses et les réticences de ses spectateurs, ce qui confère une vraie dynamique au spectacle. On aime sa répartie, ses expressions, son côté décalé et son énergie : il court, saute, galope, joue du piano et volerait presque au sens propre si la pesanteur ne l’en empêchait. Son spectacle créatif et bricolé lui confère un côté sympathique et débrouillard que peuvent lui envier les « grosses productions ». Le sourire retombe parfois lorsqu’il s’éloigne de cette vie quotidienne qu’il croque spontanément pour rentrer dans un imaginaire moins subtil.

Bonaf est une dose de bonne humeur qu’on aimerait un peu plus longue. Une heure dix passe beaucoup trop vite. Pour ceux qui voudraient rester un peu plus longtemps l’humoriste vous propose un apéritif après spectacle et pour ceux qui veulent faire des rencontres le Jeudi offre des speed-dating. Si vous êtes célibataire et que vous êtes prêt à jouer le jeu préférez les deux premiers rangs toute la salle se souviendra de votre prénom et vous aurez des sujets de conversations tout trouvés. L’occasion de rencontrer un homme ou une femme qui aura à n’en pas douter le sens de l’humour
Inscriptions sur www.softdating.com

Bonaf, le 1er spectacle où vous repartez de la salle avec des amis …et plus si affinités.
Théâtre de l’archipel (01.48.00.04.35)17 Bd de Strasbourg (10ème)Métro Strasbourg Saint-Denis,à 21h30 ; Jeudi, Vendredi et Samedi,Prix des places de 12 à 25 euros,jusqu’au 31 décembre 2010.
www.bonaf.fr
www.larchipel.net

Critique de Blind Test: un bon petit nanar…
Dailymotion intègre 50000 vidéos de l’INA
Elise Arnould

One thought on “Bonaf ou l’art d’allier le rire à la rencontre…”

Commentaire(s)

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *