Théâtre

Avignon OFF 2019 : la guerre de Troie (en moins de deux!) au théâtre des Halles

Avignon OFF 2019 : la guerre de Troie (en moins de deux!) au théâtre des Halles

23 juillet 2019 | PAR Anne Verdaguer

Pourquoi la belle Hélène a-t-elle été enlevée? Achille était-il vraiment un grand guerrier ? Qui a eu l’idée du fameux cheval en bois? Que ces questions vous turlupinent (ou pas), courez voir ce spectacle truculent et jubilatoire qui ne vous fera plus jamais voir la mythologie grecque de la même façon !

C’est un sacré défi que que la joyeuse troupe du Théâtre du Mantois s’est fixé : 1H20 pour raconter l’épopée de Troie et quelle réussite ! L’histoire commence par la naissance d’Hélène, dont la beauté fera tourner bien des têtes et précipitera le destin de tout un peuple vers la guerre. Une guerre dont le siège dura 10 ans (là où la fameuse Illiade d’Homère n’en raconte que 3 mois!). Le spectateur est tenu en haleine par les sept comédiens sur le plateau (accompagnés au piano par un musicien) qui mènent leur barque sur un rythme d’enfer. Mêlant aussi bien l’humour décalé à la Kaamelott que la poésie épique et tragique, cette joyeuse troupe enchaîne les 24 tableaux avec un enthousiasme apparent, et sans se prendre au sérieux. La guerre de Troie (en moins de deux!) est un spectacle insolent et éducatif qui parle aussi des épisodes moins connus de cette fresque : la folie d’Ajax, le destin de Philoctète ou encore l’histoire de la Pomme d’or. Une histoire de trahison, vengeance, sexe et violence vieille de 2500 ans qui n’a pas pris une ride. 

La version forcément expurgée reste cependant fidèle aux nombreux récits qui retracent cette guerre de Troie, d’Homère, à Euripide en passant par Sophocle. L’écriture emprunte des raccourcis habiles et ludiques et il faut le dire, ils osent tout :  Hélène est transformée en (vraie) poupée Barbie, Ulysse, le héros de cette guerre, devient un fieffé lâche et Ménélas, un pauvre cocu au grand coeur. Côté mise en scène, les lances sont transformées en pistolets et les guerriers en vulgaires GI’s… et ça marche!

 La force du spectacle tient aussi dans une forme de distanciation et dans les constants aller-retour entre la réalité du plateau et le récit, avec des adresses au public, et d’irrésistibles moments où les personnages oublient eux-même où ils en sont dans l’histoire. 1h20 qu’on ne voit pas passer, et où s’invitent souvent le burlesque et le rire. Il y a en tout cas fort à parier que ces sept là ont pris un immense plaisir à participer à cette épopée, car leur joie est communicative … et on en redemande !

 

La guerre de Troie (en moins de deux!), un spectacle épique de la Compagnie Théâtre du Mantois mis en scène par Jérôme Imard et Eudes Labrusse, présentée dans le cadre du Festival OFF d’Avignon, au Théâtre des Halles, du 5 au 28 juillet 2019, relâche le 23 Juillet. Durée : 1h20.

Visuels : © Laure Ricouard

 

Bilan de la 73e édition du Festival d’Avignon
Emma Lavigne, première femme à la direction du Palais de Tokyo
Anne Verdaguer

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *