Théâtre

Au Point Virgule, Chris Esquerre se délecte du quotidien

14 octobre 2011 | PAR Thibault Bonnafoux

Passé par France 2, M6 et Canal + où il s’est révélé dans l’Edition Spéciale grâce à la fameuse « Revue de presse des journaux que personne ne lit » et sa « Télé Oléron », l’humoriste signe un premier spectacle décalé et désopilant.

D’un ton à la fois professoral et enjoué, Chris Esquerre nous donne la leçon pendant une heure. Comme à l’école, le cours commence par un tableau sur lequel sont inscrites les principales parties du spectacle dont la fameuse intro, la partie dérangeante, le ventre mou ou encore les « applaus », moment qu’aura choisi le public pour, enfin, faire parler de lui. Car le reste du temps inutile de vouloir intervenir ! Ce trublion – ou plutôt son personnage – sait tout sur tout et nous distille donc, avec un certain aplomb, des recommandations absurdes sur la vie en usant de conclusions hâtives toujours plus hilarantes les unes que les autres. Sa plus grande force est, sans aucun doute, d’arriver à varier les intonations et les mimiques ; parfois pince-sans-rire, parfois clownesque, pour le plus grand bonheur d’un public totalement conquis. Sans oublier son ironie qui fonctionne à merveille lorsqu’il se moque subtilement des journalistes et de leurs magazines improbables (Funéraire Magazine, Sanglier Passion ou Yorkshire Mag) qui recèlent de phrases et photographies inoubliables.

Un spectacle à ne rater sous aucun prétexte car Chris Esquerre sait mieux que quiconque parler de nos tracas quotidiens avec délectation et malice !

 

Naturado : le gloss bio, brillant ma non troppo
Les monologues voilés : quand le verbe se fait ostentatoire…
Thibault Bonnafoux

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *