Théâtre

Anna Mouglalis incarne une Mademoiselle Julie du 21ème siècle

Anna Mouglalis incarne une Mademoiselle Julie du 21ème siècle

15 février 2018 | PAR Sarah Dray

Les 9, 10 et 11 février 2018, la Comédie de Picardie, à Amiens, accueillait sur ses planches la pièce Mademoiselle Julie. Adaptation de la pièce du suédois August Strindberg, mise en scène par Gaëtan Vassart, la pièce emmenée par une Anna Mouglalis magnétique et éblouissante a fait le bonheur des spectateurs qui ont eu la chance de la découvrir en avant-première.  

Cette nouvelle version de Mademoiselle Julie a, en effet, été présentée en avant-première à Amiens. Une tournée en France et des représentations parisiennes sont prévues pour la saison 2018-2019.

Cette version de Mademoiselle Julie, si elle apparait très moderne, reste fidèle à l’histoire de Strindberg. Mademoiselle Julie – Anna Mouglalis – et son valet Jean – Xavier Legrand – se prêtent à un jeu de séduction dangereux sous les yeux de la cuisinière Kristin – Sabrina Kouroughli – , maitresse attitrée de Jean.

Tout en restant fidèle au texte de Strindberg, Gaëtan Vassart prend ici le parti de rendre cette pièce très moderne. Si ce n’est la classification sociale de l’époque, on retrouve des éléments classiques de séduction, de jeux amoureux, tels qu’ils pourraient être écrits et décrits aujourd’hui. La mise en scène, très épurée, s’inscrit également dans cette veine.

Ce qui rend possible cette modernité, c’est également le jeu des acteurs rythmé, naturel et spontané.

Anna Mouglalis, apporte pour sa part beaucoup de passion et d’intensité à cette jeune fille. Sa beauté magnétique nous envoute, son jeu si juste nous tient en haleine et nous éblouit. Elle pourrait parfois tomber dans le cliché de la tragédie déclamée mais il n’en est rien. Sa voix et son phrasé donne une force toute particulière à son personnage. Et cette force la rend résolument moderne.

Mademoiselle Julie met sous les feux des projecteurs une femme déchirée entre son désir d’indépendance et ses sentiments.

Aussi, la question du genre, de l’égalité entre les femmes et les hommes, est abordée de manière pas toujours très conventionnelle mais fait aussi résonance avec l’actualité.

Nul doute que tous les sujets soulevés et le jeu des acteurs sauront convaincre le futur public de Mademoiselle Julie. Cette pièce, qu’Anna Mouglalis dit adorer, et la force de son texte sont promis à un bel avenir sur les planches.

Visuels : Ludo Leleu

L’excellent polar contadin de Tom Bouman
Causette ne va pas disparaître
Sarah Dray

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *