Théâtre

« J’me sens pas belle ». Objectif : coucher le premier soir

09 janvier 2009 | PAR marie

j\'me sens pas belle Le thème de la jolie trentenaire célibataire croqueuse d’hommes est à l’affiche du théâtre de boulevard. Après l’hilarant « Tout n’est pas rose » au gymnase, c’est la manufacture des Abbesses qui se penche sur la question, avec « J’me sens pas belle ». Une comédie romantique tordante pour la première fois adaptée sur les planches (le texte de Bernard Jeanjean avait été présenté au cinéma en 2004).

Dans son petit intérieur cosy, composé selon le modèle d’un magazine de déco, Fanny (Martine Fontaine) attend pour dîner Paul (Yvon Martin) qu’elle espère bien mettre dans son lit. Mais voici que l’invité s’annonce une demi-heure plus tôt. Horreur : Fanny vient à peine de choisir entre la culotte et le string, le téléphone ne cesse de sonner et le poisson n’est pas prêt… Qu’à cela ne tienne :  la jeune femme débordée jette le poisson qu’elle n’a pas le temps de cuire et cache les préservatifs aux endroits stratégiques tout en expliquant à son ami Corinne son plan d’attaque pour la soirée : « plan cul » et rien d’autre.
Dring, voici Paul homme bien bâti quoiqu’un peu bedonnant. Ce gentil informaticien boit du coca, parle solidarité (« il y a de plus en plus de SDF dans la rue ») et explique que pour « décompresser », il aime à danser devant son miroir : techno, oriental, danses bretonnes, rock… Paul est un homme complet ! « Pas banal » répond Fanny qui, bien décidée à attaquer, ne perd pas courage. Son invité doit prendre le train à 12h05 pour rentrer chez sa soeur, à Mantes-la-Jolie. Il faut donc se dépêcher…

Martine Fontaine est hilarante dans son rôle de célibataire endurcie devenue hystérique. Quant à Yvon Martin, il joue à merveille le looser sentimental. Les acteurs sont excellents, les accessoires ne sont pas  à leur hauteur : le fer à repasser n’est pas branché, des bouteilles de vin sort de l’eau et le poisson est en plastique… Mais si, de l’écran aux planches, le spectacle a quelque peu perdu de son réalisme, il a tout gardé de son humour : le public hurle de rire ! A voir donc !

« J’me sens pas Belle », une comédie de Bernard Jeanjean. Mise en scène de Jade Duviquet, avec Martine Fontaine et Yvon Martin, du jeudi au samedi 21h et le dimanche 17h, à la manufacture des Abbesses, 7 rue Véron, Paris 18e, Métro Abbesses ou Blanche, 01 42 33 42 03.

Carla Bruni-Sarkozy : Elle tient parole
Emma Watson, bientôt à la retraite
marie

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *