Performance
2013 signe le grand retour du mondial du Tatouage à Paris

2013 signe le grand retour du mondial du Tatouage à Paris

03 janvier 2013 | PAR Marie Pichereau

Après treize ans d’absence, le Mondial du tatouage revient cette année au 104 à partir du 22 mars jusqu’au 24 mars 2013.

Le tatouage, dessin habituellement décoratif ou symbolique a fait du chemin depuis le traditionnel remplissage à l’encre de Chine. Désormais ce sont des pigments industriels qui rassemblent de multiples teintes et qui permettent la réalisation de motifs beaucoup plus colorés et créatifs. Véritable marqueur social, le tatouage se veut désormais « hype » et trône sur bon nombre de corps de manière toujours visible presque ostentatoire. L’époque de l’impopularité du tatouage est révolue.

Véritable institution pour les passionnés de l’aiguille, les derniers rendez-vous remontent à 1999 au Bataclan et en 2000 au Trianon. La capitale nous fait redécouvrir ce rassemblement hors-norme qui met à l’honneur le tatouage et bien entendu ses artistes.

Pour cette nouvelle édition les très célèbres Tin-tin ( Tin-tin Tatouages, Paris) et Piero ( La Cour des Miracle, Toulouse) nous présenterons les meilleurs artistes tatoueurs du moment. En tête de file, la française Laura Satana (Exxotic Tattoos) Chimé (Chimé Tatou) ou encore Guicho (Outsider Ink). Le rassemblement accueillera aussi des artistes du monde entier : américains, hollandais et japonais.

Les plus fines aiguilles du moment seront présentes, mettant à profit l’expérience et les savoirs transmis par leurs aînés. Véritable art du corps, le tatouage s’inspire de certaines techniques picturales bien connues : le pointillisme ou art du point (rebaptisé dot-art) le réalisme, le gothique ou l’abstrait. On chasse donc de son esprit les habituels clichés sur ce travail d’aiguille archaïque, le tatouage est désormais résolument artistique et décomplexé.

 

 

 

 

 

 

Pour les novices le rendez-vous est pris sans hésitation, qui sait vous succomberez peut-être… Pour les confirmés on profite de cette « convention » pour rencontrer la crème des artistes en matières de Body-art.

 

Visuels: L’artdupoint.skyblog/Humourdunet.jpg/sortiràparis.com

Tardi refuse la Légion d’honneur
Les 10 soirées du week- end du 3 janvier
Marie Pichereau

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture