Spectacles

Le Pont des Soupirs d’Offenbach à l’Espace Pierre Cardin

Le Pont des Soupirs d’Offenbach à l’Espace Pierre Cardin

27 juillet 2011 | PAR Morgane Giuliani

Le temps de 12 représentations exceptionnelles, l’association parisienne les Tréteaux Lyriques fait revivre le célèbre opéra-bouffe en quatre actes de Jacques Offenbach, le Pont des Soupirs, à l’Espace Pierre Cardin sur les Champs Elysées.

Situé dans la Renaissance italienne, cet opéra-bouffe assez peu connu d’Offenbach, propose une parodie historique avec un procédé simple mais efficace : la dérision en mettant en scène un antihéros. Ce dernier, le doge Cornarino Cornarini, rentre à Venise après sa défaite face aux Turcs. Comme si cela ne suffisait pas, sa femme, Catarina, le trompe avec son page Amoroso et est courtisée par Malatromba, rival politique du doge. Afin de mieux contrôler la situation, Cornarino et son fidèle Baptiste imaginent de se faire passer pour morts. Malatromba est alors sur le point de se faire élire doge. Cependant, une lettre annonce aux Vénitiens que les Turcs ont fui. Par conséquent, Cornarino est vainqueur. Résultat : Venise a deux doges. Pour mettre fin à cette situation impossible, un concours est organisé : le premier qui arrive en haut d’un mat de cocagne sera proclamé doge.

A la direction musicale, on retrouvera le jeune chef Laurent Goossaert formé dans la classe de Nicolas Brochot, Rémi Préchac à la mise en scène (La Périchole, Cent Millions Qui Tombent,..). Et dans les rôles principaux : Laetitia Ayrès, Juliette Hua, David Faggionato, Marc Chapel, Rémy Buclin, Frédéric Thiriez, Armand du Chayla, Eric Aubert.

Rouge argile : Virginie Ollagnier raconte le retour aux origines marocaines
Le médecin malgré lui est en délire au festival d’Avignon
Morgane Giuliani

One thought on “Le Pont des Soupirs d’Offenbach à l’Espace Pierre Cardin”

Commentaire(s)

  • montplaisir

    bonjour, qui a réalisé les décors, la mise en scène, les costumes???
    merci dêtre plus complets ds votre annonce

    octobre 22, 2011 at 7 h 50 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *