Spectacles

La Conférence: Entre actes manqués et lapsus répétitifs

La Conférence: Entre actes manqués et lapsus répétitifs

24 janvier 2012 | PAR LLT

Dans La Conférence, Emma La Clown se retrouve analysée par l’haptothérapeute Catherine Dolto. Elles traitent des sujets tels que la place du clown dans notre société, la venue au monde et bien sûr l’haptonomie(permet aux parents d’entrer tactilement en concact affectif avec le foetus). Entre les pitreries et les calembours plutôt réussis d’Emma et le sérieux et la sage lecture de Catherine, le spectateur peut se sentir perturbé, voire troublé.

La pièce, écrite et interprétée par les deux protagonistes se base sur le livre de Catherine Dolto « Rire, Guérir, des clowns qui guérissent », écrit en 2003. Enfin, l’ouvrage n’est pas un point de départ à la représentation, il est la pièce. En effet, tout au long de l’heure et demie, la sœur de Carlos fait une lecture de son livre, entrecoupée des remarques faussement naïves et délurées du Clown. Heureusement que l’ouvrage ne fait que 18 pages avec des interlignes de deux centimètres.

Emma la clown, alias Meriem Menant, sauve une grande partie du spectacle par sa lecture à la fois alambiquée et saugrenue d’un extrait du séminaire de Jacques Lacan, meilleur ami de la maman de Catherine Dolto, l’illustre Françoise. Par ses explications scéniques et imagées de la névrose, du stade anal et de la relation au psy(chanaliste,chologue,thérapeute). Et par les remarques acerbes qu’elle adresse à un public réceptif sauf lorsqu’elle se moque des rondeurs d’une jeune spectatrice.
Une large demi-heure du spectacle est consacré à la découverte de l’haptonomie. C’est C.Dolto qui s’en charge puisqu’elle officie en tant qu’hapto-psychothérapeute. C’est-à-dire qu’elle accompagne les parents avant et après la naissance de leurs bébés. Elle leur apprend à percevoir et à traduire les gestes, les ressentis des foetus. L’haptonomie, pour Frans Veldman( fondateur de ce soin) et ses disciples apprend même aux parents à jouer avec leurs bambins in utero et à construire une réelle relation affective et interactive.

Pour clore la lecture du livre du Dr Dolto fille, les deux comparses ont projeté sur un écran des photos de bébés qui ont suivi le régime haptothérapeutique. On pouvait y voir des mines ravies et d’autre moins de chérubins à la verticale sur la main de leurs papas. Et quelque fois, les yeux les plus avisés avaient la chance d’apercevoir le visage de la sœur de Carlos.

La Conférence ou l’apologie de l’haptonomie, du prénatal et de la verticalité (fin de la construction de l’image du corps)? La pièce se veut humoristique et théorique. Elle essaie d’entremêler le clownesque et la psychanalyse avec une pointe d’humour et de dérision. Mais le spectacle échoue : la confrontation du burlesque d’Emma la Clown et des théories de C Dolto, ne fonctionne pas. Un message pourtant important et intéressant : même avant votre naissance, la folie vous guette. Alors chers parents, faites attention à ce que vous dites et faites. Pendant ces neuf mois de gestation, votre bébé vous écoute et vous épie.

visuel(c): France Inter

24 heures Museum : le Musée éphémère Prada ouvre aujourd’hui et au public demain
Patchworks parisiens écrit par Michaël Darin
LLT

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *