Spectacles

« La folle histoire de France » de Terrence et Malik : un spectacle hilarant et rocambolesque

« La folle histoire de France » de Terrence et Malik : un spectacle hilarant et rocambolesque

28 mai 2018 | PAR Aurore Garot

Avec Terrence (Nicolas Pierre) et Malik (Farhat Kerkeny), vous n’allez jamais autant aimé être en heure de colle. Dans leur spectacle participatif La Folle Histoire de France, les deux comédiens dépoussièrent l’histoire avec humour à travers anecdotes historiques absurdes (mais vraies!), situations ridicules et personnages aussi délirants que complémentaires. Un 20/20 bien mérité pour ce moment de pur rigolade. A découvrir le 30 et 31 mai au Théâtre le Passage vers les Etoiles.

Un tableau à craie, une carte de France sur la Guerre de Cent ans, un vieux bureau d’écolier. Il n’en faut pas plus pour nous transporter à l’école, où des spectateurs sont élus délégués, cancres et fayots. Chacun participe activement au spectacle et offre l’occasion aux deux comédiens de montrer leur talent d’improvisation. Car Terrence & Malik savent s’adapter à leur public qu’il soit petits ou grands, parisien, toulousain, avignonnais ou même anglais…

En parlant d’anglais, savez-vous d’où vient l’hymne national « God save the Queen » ? D’après la légende…Du fistule anal de Louis XIV. C’est ce genre d’anecdotes que Terrence, surveillant et doctorant d’histoire, nous apprend à nous spectateurs-élèves, et à Malik, le cancre de la classe et multirécidiviste ayant cumulé à ce jour vingt ans de 5ème. Pour les plus grands, il s’agira de voir ce qui nous reste de l’histoire de France, de la guerre de Cent ans à Louis XVI en passant par Jeanne d’Arc « transformée en merguez », le pétage de plomb de Charles VI, la bataille de Marignan avec François Ier et les Suisses ou encore l’exécution du régicide Ravaillac dont les détails sont donnés pour le bonheur des plus sadiques. Pour les petits, c’est la manière la plus excitante (et drôle) d’apprendre l’histoire à travers ses détails méconnus…Et de découvrir à quel point elle peut être rendu absurde avec Malik qui ne cesse de détourner les réponses en enchaînant blague sur blague

Rejouer à Paris jusqu’à fin juin et au Festival d’Avignon du 6 au 29 juillet.

En alternance : Rémi Goutalier & Samuel Debure

Infos pratiques

Décès de Pierre Bellemare
A la Philharmonie, Nézet-Séguin, Grimaud et le Philadelphia Orchestra transcendent le romantisme
Aurore Garot

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *