Danse
Olivier Dubois : un homme entier au CCN de Roubaix

Olivier Dubois : un homme entier au CCN de Roubaix

20 février 2014 | PAR Audrey Chaix

C’est fin janvier que le public roubaisien a pu découvrir la dernière création de celui à qui on a confié les clefs du CCN de Roubaix, Olivier Dubois. Avec Souls, le chorégraphe affirme le vivant en évoquant la mort, avec six danseurs qui sont, pour le citer, des « vieilles âmes ». Alors qu’au Grand R, à La Roche sur Yon, le FN appelle à manifester contre la représentation de Tragédie qui se joue ce soir, retour sur l’arrivée d’une « âme jeune » au CCN de Roubaix. 

En arrivant au CCN, Olivier Dubois montre la couleur et affirme sa présence : son premier acte de directeur sera de redonner au Centre Chorégraphique National ses lettres de noblesse en remplaçant un acronyme peu glamour par une nouvelle appellation, tout de suite plus sexy : Ballet du Nord. Un acte symbolique, puisque c’est sous le nom que la compagnie avait été créée en 1983.

Un souffle nouveau soufflera aussi sur le CCN par la volonté d’Olivier Dubois de nouer des partenariats aux quatre coins du monde : avec l’école de Karima Mansour au Caire, d’abord, la seule école de danse contemporaine d’Egypte, mais aussi avec la Béninoise Germaine Acogny ou encore avec Lia Rodrigues, pour un travail sur les favelas brésiliennes. Une volonté d’autant plus cohérente et affirmée dans une ville où le brassage culturel et multiethnique est l’une des principales richesses.

Roubaix est aussi l’une des villes les plus jeunes de France, et Olivier Dubois l’a bien compris : il souhaite diriger un CCN qui soit dédié et associé à la jeune création. Il prévoit ainsi de lancer, dès mars 2015, le festival « Jouvence », qui sera entièrement dédié à la force de cette jeunesse. Sans oublier les nombreux partenariats qu’il annonce vouloir tisser avec les structures de la région, de l’Opéra de Lille au festival NEXT, en passant par Le Vivat d’Armentières, le Gymnase (anciennement Danse à Lille), l’Institut du Monde Arabe à Tourcoing… Olivier Dubois s’engage donc à ouvrir le CCN sur la ville, sur la région, et sur le monde en le dédiant entièrement au brassage culturel et générationnel.

Ainsi, alors que l’on se réjouit de voir le chorégraphe aussi enthousiaste à l’idée de développer les actions du CCN – de Ballet du Nord, devrions-nous dire maintenant ! – envers toutes sortes de publics, dans une ville qui connaît encore l’un des taux de chômage les plus élevés de France, et qui a ainsi besoin, plus que jamais, de se sentir valorisée par le travail d’un artiste de renommée internationale, les appels du FN à manifester contre la représentation de Tragédie ce soir au Grand R de La Roche sur Yon apparaissent d’autant plus déplacés et obtus. A cette occasion, Olivier Dubois dénonce un « rapt sur la culture » : espérons que ce type d’initiative, complètement hors de propos, ne perturbe plus la tournée de Tragédie, programmée pour parcourir le monde entier – et surtout pour revenir à La Rose de vents, en métropole lilloise, en octobre 2014 !

Souls se jouera les 14, 15 et 16 mars au CENTQUATRE à Paris. 

Photos : François Stemmer (portrait d’O. Dubois) et Antoine Tempee

Deux nouveaux plaisirs sous la douche
Germaine Tillion entre au Panthéon
Audrey Chaix
Professionnelle de la communication, Audrey a fait des études d'anglais et de communication à la Sorbonne et au CELSA avant de partir vivre à Lille. Passionnée par le spectacle vivant, en particulier le théâtre, mais aussi la danse ou l'opéra, elle écume les salles de spectacle de part et d'autre de la frontière franco-belgo-britannique. @audreyvchaix photo : maxime dufour photographies.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture