Danse
Montpellier Danse 2013 : Emanuel Gat efface la frontière entre le public et les artistes

Montpellier Danse 2013 : Emanuel Gat efface la frontière entre le public et les artistes

26 mars 2013 | PAR Marie Boëda

Pour la 33ème édition du Festival Montpellier Danse, le chorégraphe israélien Emanuel Gat va créer une pièce devant le public.

Le public pourra « suivre le processus de création » d’une oeuvre chorégraphique, c’est le projet qu’Emanuel Gat compte partager avec les spectateurs du 1er au 2 juillet au Festival de danse de Montpellier. Une nouvelle proximité avec le public qui devrait permettre d’explorer le sens profond du travail d’une chorégraphie, qui réside selon Gat, du processus de création et non seulement de l’aboutissement de la pièce. Corner Etudes est un moyen de modifier sa compréhension de la danse. En ramenant le spectateur au coeur de la création, il propose de franchir la frontière scène/salle.

Voilà déjà plusieurs années qu’Emanuel Gat est associé aux grands noms de la danse contemporaine. Il est d’abord passé par des études de musique pour finalement se consacrer à la danse après la découverte du chorégraphe Nir Ben Gal. Le Sacre du printemps et le Voyage d’hiver lui ont permis de se faire un nom. Il signe sa première création à l’Opéra national de Paris en 2009 : « White Darkness ».

Depuis 1981, le Festival Montpellier Danse, né sous l’initiative de Georges Frêche et de Dominique Bagouet, bouscule le milieu de la danse en encourageant des chorégraphes contemporains qui questionnent les évolutions esthétiques du mouvement chorégraphique.

Gagnez 5×2 places pour la soirée Belle Epoque! chez Maxim’s le 29 mars 2013 avec en Guest Sascha Cawa
[Livre-Report] Christophe Chassol électrise le Silencio avec ses impressions du Gange
Marie Boëda

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


A propos

Toute La Culture : Comment choisir ?
Toute La Culture est un magazine d'information pluridisciplinaire et national. Il regarde notre societé par les yeux des tendances et de la culture. Fondé en 2009, il est reconnu comme journal en 2012 puis d' Information Politique et Générale (IPG), en 2017

L’objectif de Toute La Culture est véritablement de parler de TOUTE la culture : un film d’animation d’Europe de l’Est comme blockbuster américain à énorme budget, un récital lyrique comme un nouvel album de rap, la beauté et les tendances sont abordées d’un angle culturel et même les sorties en boîte de nuit et les nouveaux lieux à la mode sont dans nos pages. Enfin, les questions politiques d’actualités sont au coeur de nos articles : covid, #metoo, mémoire, histoire, justice, liberté, identité sont au cœur de nos réflexions à partir des spectacles et œuvres que nous voyons comme critiques. Non seulement nos rédacteurs se proposent être vos guides et de vous aider à choisir dans une offre culturelle large, à Paris, en France, en Europe, mais c’est parce que Toute la Culture brasse large que, dans ses quinze articles quotidiens, le magazine doit avoir un point de vue arrêté sur l’actualité. Et ce point de vue part du principe que l’angle culturel offre une grille de lecture unique et précieuse sur le monde dans lequel nous vivons.
Soyez libres… Cultivez-vous !

Soutenez Toute La Culture