Danse

La 31e edition d’Arte Flamenco : l’incontournable festival de Mont-de-Marsan (Interview)

La 31e edition d’Arte Flamenco : l’incontournable festival de Mont-de-Marsan (Interview)

01 juillet 2019 | PAR Yaël Hirsch

Du 2 au 6 juillet, Arte Flamenco, le plus important festival de flamenco hors d’Espagne, fait vibrer, comme chaque année, Mont-de Marsan, Sandrine Rabassa, Directrice artistique du Festival, nous parle de cette 31 édition.

Quel est le public de Arte Flamenco ? Avez vous des spectateurs qui viennent D’Andalousie ?

La majorité du public d’Arte Flamenco est français et régional. Les spectateurs andalous sont toutefois en effet présents, ce sont avant tout des passionnés de Flamenco qui suivent les artistes dans leurs tournées.

Comment créez vous un équilibre entre des grands noms du flamenco et des talents qu’il faut réitérer? Pouvez vous nous parler de vos programmes ?

Je m’applique à veiller à ce que les traditions soient toujours dignement représentées dans chaque édition mais le festival est aussi tourné vers l’avenir et les nouveaux talents. Avec notre politique de soutien à la création, nous dénichons de nouveaux artistes et les programmations en bénéficient comme cela a été le cas cette année avec Maria Moreno ou Olga Pericet qui ont proposé des spectacles sortant des sentiers traditionnels. C’est vraiment l’état d’esprit du Festival Arte Flamenco.

Le public peut danser ? Faut il un certain niveau pour participer?

Pour ceux qui souhaitent apprendre le baile et la cante, le Festival propose plus d’une vingtaine de stages chaque année. C’est une offre qui couvre tous les niveaux, de débutant à expérimenté, allant jusqu’à proposer des master class pour de futurs professeurs de Flamenco. Mais il a aussi une scène ouverte aux amateurs dans la programmation du Festival. Chaque jour, le CaféMusic’, au cœur de Mont-de-Marsan, les accueille à partir de 23h pour prolonger la nuit flamenca.

visuel : affiche

Knotfest + Hellfest, retour sur le marathon du métal
La galerie Ségolène Brossette : work in progress pour ses artistes.
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *