Danse
Brothers ou l’insondable rencontre

Brothers ou l’insondable rencontre

03 février 2017 | PAR Nicolas Chaplain

Au Hebbel am Ufer de Berlin, Angela Schubot et Robert Steijn proposent une réflexion sur l’homme qui, grâce à la méditation, se dérobe à la modernité et aux conventions sociales, se débarrasse du vacarme quotidien et des mots pour revenir à son état sauvage et naturel. brothers est une pièce obscure, délicate et mystérieuse.

Vrombissements de moteurs, bruits de pas, aboiements de chien. Pendant quelques minutes, les bruits de la ville retentissent fortement. Un rectangle de lumière rouge vif apparaît dans l’obscurité, dessiné sur le sol. Ce climat sombre, menaçant, oppressant est brutalement interrompu. La petite scène apparaît et c’est dans un silence absorbant qui contraste nettement avec les bruits assourdissants d’avant que les deux interprètes entrent en scène. Robert Steijn et Angela Schubot s’assoient. Avec des gestes lents, précis et souples, il tente d’entrer en communication avec elle. Sans la toucher, il éveille et anime son corps inerte. Les yeux fermés, elle manifeste une écoute et une sensibilité particulière aux signes de son partenaire. Le spectacle de la relaxation et de la concentration commence. Des phénomènes invisibles, magnétiques, énergiques et intuitifs étranges, presque magiques provoquent la danseuse qui lâche prise, se meut, soupire, bave et ondule.

Plus tard, complètement et simplement nus, comme pour accentuer le principe de réalité au théâtre et la vulnérabilité touchante des performeurs, il et elle s’effleurent. Dans l’obscurité, ils improvisent un concert doux et sobre de murmures, borborygmes, grognements et souffles. Cette proposition étrange repose sur la rencontre physique et spirituelle de ces deux êtres et interroge sur le détachement, le vide, la méditation et l’appel de la nature.

Au Hebbel am Ufer le 2 février 2017. © Dieter Hartwig

Retour sur les Victoires de la Musique Classique 2017
Le Festival Mondial du Cirque de Demain est bloqué à hier
Nicolas Chaplain

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *