Danse

A découvrir, les Grands Ballets Canadiens sont à Chaillot

A découvrir, les Grands Ballets Canadiens sont à Chaillot

13 mars 2017 | PAR Marie Boëda

Les Grands ballets Canadiens présentent « La jeune fille et la mort », une création de Stephan Thoss, à découvrir jusqu’au 17 mars au Théâtre national de Chaillot. Un ballet sur le cycle de la vie gracieusement interprété.

 Les Grands Ballets Canadiens existent depuis 1957. Leur passage en France est rare. Ils se distinguent en développant un projet unique, la pratique et l’étude de la danse thérapie. Cette semaine, le chorégraphe Stephan Thoss, que la France connaît peu, dévoile la création «  La jeune fille et la mort ».

« Un dialogue entre la vie et la mort » explique-t-il en lien avec le mythe de Perséphone. La déesse grecque s’est fait kidnapper par Hadès et passe les saisons hivernales sous terre, aux enfers et les saisons printanières sur Terre, un passage donc constant entre la vie et la mort qui symbolise le cycle de la vie.

 Dans le ballet, la mort est représentée par trois danseurs vêtus de noir. Pour le reste, c’est plutôt la vie que semble peindre le chorégraphe allemand. Des couples de danseurs solennels et singuliers explorent le quotidien. Quelques très beaux tableaux persistent, dont le duo avec la fleur ou un autre autour d’une table.

 Les mouvements sont beaux mais rien d’innovant. C’est en revanche la démonstration d’une troupe talentueuse. De nombreux portés, de nombreux pliés aussi, toujours proches du sol. L’omniprésence de la mort ou l’ancrage profond dans le vivant ? C’est aussi une création très musicale qui abrite des genres éclectiques passant par Philip Glass, Nick Cage et Schubert. Dans « la jeune fille et la mort » de Schubert, le passage entre la candeur et les ténèbres paraît aisé et le ballet y prend son sens.

(c) Damien Siqueiros

« Le Passage » : Pietro Grossi nous emmène en mer avec un père
« Tumultes » révolutionnaires au Paris-Villette
Marie Boëda

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *