Musique

Sting revient à Paris pour un concert symphonique

01 juin 2010 | PAR Tristan Karache-Prudent

L’ex chanteur du groupe The Police commence une tournée mondiale pour son dernier album « If On A Winter’s Night » qui débutera le 2 juin par l’Amérique du nord. Pour l’occasion, il sera à Paris-Bercy le 30 septembre prochain et se rendra sur la scène nantaise au Zénith le 11 octobre.

Depuis 2007 et son concert au Parc des Princes, le chanteur pop-rock n’avait pas foulé de scène française. Pour son retour, Sting sera accompagné du Royal Philharmonic Concert Orchestra dirigé par le chef d’orchestre Steven Mercurio.  L’orchestre créé en 1945 par Sir Thomas Beecham a déjà collaboré avec les plus grandes voix de ce siècle comme Bocelli ou Pavarotti. A l’idée  de se produire au côté d’une telle formation, le chanteur avait déclaré: « Chanter accompagné de l’Orchestre Symphonique de Chicago et de celui de Philadelphie est l’un des plus beaux souvenirs de ma carrière. Je suis ravi d’avoir à nouveau l’opportunité de partir en tournée avec l’Orchestre du Royal Philharmonique. Cela va apporter à mes chansons une autre gamme de couleurs, et créer un nouvel univers à des titres que j’interprète depuis plus de 30 ans !« 

Le rockeur âgé de 58 ans devrait interpréter ses titres les plus connus, ceux de The Police comme Roxanne, Message in a Bottle ou encore Every Breath you Take ainsi que ceux de sa carrière solo comme Englishman in New York, Fields of Glod et bien d’autres. Un concert/spectacle qui promet de réconcilier rock et musique classique tout en magnifiant un répertoire incroyable.

Le chanteur aux 100 millions de disques vendus devraient poser son micro sur quelques scènes européenne, ainsi sont prévus Oslo, Copenhague, Londres, Newcastle, Arnhem, Florence, Milan et Rome. Pour les dates prévues au sein de l’hexagone, les billets seront vendus le vendredi 4 juin à partir de 10h sur  (le prix de la place sera divulgué à l’ouverture des ventes).

Infos pratiques

Coupe du monde 2010 : Anglais et Espagnols privés de connexion
Louise Bourgeois ne sera pas centenaire
Tristan Karache-Prudent

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *