Rap / Hip-Hop
[Live report] la Block Party de clôture de l’exposition « Hip Hop » a enflammé le parvis de l’IMA

[Live report] la Block Party de clôture de l’exposition « Hip Hop » a enflammé le parvis de l’IMA

27 juillet 2015 | PAR Yaël Hirsch

Ce dimanche 26 juillet 2015, la pluie n’a pas stoppé la « Block Party » de clôture de l’exposition « Hip-Hip, du Bronx aux rues arabes » (voir notre chronique de l’expo qui a duré du 28 avril au 26 juillet 2015 et a accueilli plus de 40 000 visiteurs). De 17 h à minuit, sur une scène survoltée montée sur le parvis magnifique de l’Institut du Monde Arabe, se sont succédé les rappeurs Pusha T, Disiz, Vald, Narcy, Jazzy Bazz et Malikah, ainsi que les DJ Virgil Abloh et Manaré.  Une fête 100 % hip-hop entraînant une foule nombreuse dans la danse.

La file était longue et l’ambiance festive à l’entrée de l’Institut du Monde Arabe, ce dimanche 26 janvier. Le temps menaçant n’a pas détourné les Parisiens de venir faire l’expérience d’une fête 100 % hip-hop imaginée selon les plus pures règles de l’art dans le Bronx des années 1970. En fin d’après-midi, tandis que l’ambiance monte en flèche sur le parvis de l’IMA, attirant également dans son sillage musical tous les curieux, les passants et les gens du quartier, le public commence par une incartade au cœur de l’IMA, pour une visite in extremis de l’exposition Hip-Hip, du Bronx aux rues arabes, où l’on suite aussi bien le fil historique du mouvement musical, que son imagerie ou encore ses motifs de base, tels le « scratch » expliqué en un tutorial très expressif. Le public de la block party circule assez librement dans l’exposition les escaliers du bâtiment irrigué de lumière, à travers ses mythiques moucharabiehs…

Puis lorsqu’on arrive dans la cour, la musique prime et avec elle, la sensation de liberté et de joie commune. Les artistes sont de tous horizons avec Yassin « The Narcicyst » Alsalman, grande figure du hip hop arabe, ou l’Américain Pusha T, qui a collaboré avec les plus grands et notamment Kayne West sur le titre « Mercy ». Mais c’est sur les performances des français Disiz et Vald que le public s’enflamme. Il chante à tue-tête les paroles des « 10 commandements du MC » ou de « Shoote un ministre », lève les bras à la demande, pogotte et ondule avec une joie non dissimulée.

Sur le scène, la Block Party est un vrai show où l’on sent la camaraderie des artistes qui se succèdent, remerciant abondamment le public d’être a rendez-vous malgré le temps pluvieux. Les sets sont entrecoupés de performances de danseurs absolument bluffants et abondamment applaudis. Et l’humour complice est au rendez-vous de cette rencontre internationale de hip-hop : Vald, notamment, multiplie les clins d’œils, commençant son show sur « une leçon de politesse » avec son tube « Bonjour Madame, Je Vais Te Niquer Ta Mère ! ». Il n’hésite pas non plus à attraper une guitare comme élément de décor pour faire semblant d’en jouer sur sa ballade ironique « Selfie » qui transpose l’esprit SM de 50 shades of grey dans la rue.

Mais le plus bel élément de mise en scène reste ce soleil qui se lève en toute fin de journée au-dessus des nuages et se reflète sur les parois de verre de l’Institut du Monde Arabe. De 20h à 22h, c’est sous un coucher rosissant que le public danse à ciel ouvert, avant d’entrer dans le scratch chaleureux des platines des Djs, accueillant une nuit propice à la douceur et à une très belle fête intemporelle d’été.

Visuels : (c) YH

« Place Colette » : premières amours théâtrales par Nathalie Rheims
« Montecristo », Martin Suter signe un excellent thriller financier
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *