Rap / Hip-Hop

Hyacinthe et la vie de « RAVE » [Interview]

Hyacinthe et la vie de « RAVE » [Interview]

23 avril 2019 | PAR Kevin Sonsa-Kini

Toute la Culture a rencontré le rappeur Hyacinthe à l’occasion de la sortie de son deuxième album RAVE. Interview réalisée chez Wagram Music. 

Propos recueillis par Kevin Sonsa-Kini

Toute La Culture: L’album RAVE est sorti le 12 avril. Pourquoi ce titre ? 

Hyacinthe: Le titre « RAVE » n’est pas à prendre au sens littéral. Ce n’est pas un album qui renvoie aux « rave parties » (fêtes) des années 90. C’est plutôt un album qui parle de s’abandonner, de s’oublier… J’ai même l’impression que c’est mon premier opus en tant que jeune adulte. Je ne dis pas que je suis vieux mais on devient adulte avec tous les questionnements et le stress lié à ça. « RAVE »c’ est un peu la métaphore de tout ça. 

-Combien de temps il a fallu pour écrire ces 15 chansons ? 

J’ai commencé l’écriture juste après la sortie de mon précédent opus Sarah en 2017. Je l’ai terminé en décembre dernier donc j’ai mis une grosse année à écrire ces 15 chansons. 

-Dans l’album il y a la chanson « RAVE » que vous qualifiez comme votre meilleur morceau. Pouvez-vous me raconter l’histoire de cette chanson ? 

C’est un peu la chanson qui a fait naître le disque. Durant les premiers mois j’ai testé pleins de trucs et c’était vraiment cool. Mais je n’étais pas satisfait à 100% de ce que je faisais. Et lorsqu’on a fait la chanson « RAVE » je me suis dit que ça avait de la gueule ! A partir de là j’ai décidé que ça soit ça le son de l’album. Et du coup à partir de là on a déroulé le fil et l’album s’est fait en quelques mois. On a expérimenté des trucs qui ne marchaient pas et on a trouvé ce petit élément qui nous a permis de dérouler l’album. 

-Lorsque l’album SARAH est sorti, vous disiez que c’était le plus expérimental de votre carrière. Quelles différences faites-vous entre l’album précédent et celui-ci ? 

Pour moi, l’album RAVE est plus abouti. Ce que j’aime dans l’album c’est qu’il est plus varié. J’ai l’impression d’avoir été au bout d’un truc. Le nouvel album marque un peu le début d’un nouveau cycle pour moi. 

-C’est ce qui vous amène à dire sur votre compte Facebook que RAVE est l’album « le plus radical, le plus abouti, le plus réussi » ? 

Quand on sort un album on a toujours l’impression que c’est le meilleur. C’est le phénomène un peu cliché chez les artistes. C’est un album qui peut être déroutant dans le sens où musicalement il ne ressemble à aucun autre album de rap français ou américain que je connaisse. On a un pas à faire pour entrer dans l’album. Je trouve ça cool de désarçonner les gens. 

-On y retrouve d’ailleurs beaucoup d’électro dans l’album…

La musique électronique fait partie de mes influences. Ce que je fais fondamentalement c’est du rap mais avec des trucs en plus. C’est du rap notamment avec des musiques électroniques, avec de la pop. Je dose un peu selon les chansons. Dans « Ultratechnique », je fais du rap électronique, un peu agressif et dans « Musique ignorante » ça rappe fort. Pour moi, l’équilibre se retrouve là-dedans.  

Dans ces 15 chansons, pensez-vous qu’il y en a quelques unes dans lesquelles les gens pourraient se reconnaître ou s’identifier ?

Cela dépend des gens. Depuis que l’album est sorti, je vois les gens qui préfèrent tel ou tel morceau. Il y a des gens qui adorent le morceau avec The Pirouettes « 100 à l’heure » qui est le plus pop de l’album. Il y en a qui préfèrent « Musique ignorante » ou « A toi » en featuring avec P.r2b qui sonne assez hardcore. Mais tout cela dépend du goût des gens. Moi même je disais que « RAVE » était mon meilleur morceau mais en vrai je change d’avis tous les jours. 

-Dans l’album il y a effectivement des collaborations notamment avec The Pirouettes, P.r2b et Foda C. Est-ce que cela vous a aidé pour la réalisation de l’opus ?

Avec ces gens là, on a appris à se connaître. Les gens de The Pirouettes ont un sens de la mélodie et une intelligence dans la façon d’attaquer le morceau. Ils abordent vraiment quelque chose que moi je n’ai pas. Quand à P.r2b, elle a une interprétation incroyable et Foda C fait un refrain magnifique. Chacun a apporté un truc différent, sa pierre à l’édifice. 

-Qui est l’origine de la réalisation des clips de l’album ?

Pour le clip de « Ultratechnique », le réalisateur s’appelle Kevin Elamrani-Lince. C’est quelqu’un avec qui j’ai pas mal bossé par le passé car c’est lui qui a fait une grosse partie de mes clips. Il bosse aussi avec d’autres gens. Il réalise beaucoup les clips de The Pirouettes et bosse pour des marques de luxe. C’est un pote de longue date. Ensuite pour les clips de « RAVE » et « Nuit noire », c’est Raphael Neal. C’est un réalisateur qui m’a avait contacté et que j’ai trouvé super motivé. 

Hyacinthe, RAVE (sortie le 12 avril 2019) 15 titres: 1. Depuis l’année dernière, 2. RAVE, 3. Les garçons et les filles, 4. Nuit noire, 5. Smogogo, 6. Sans moi, 7. Princesse (Ça va mieux), 8. 100 à l’heure (feat. The Pirouettes), 9. A toi (feat P.r2b), 10. Maintenant, 11. Musique ignorante, 12. Sous les néons, 13. Espérance de vie (feat Foda C), 14. Il reste quelque chose, 15. Ultratechnique. 

Un samedi soir au Bus Palladium
Carlotta publie les interviews de François Truffaut au New-Yorker (1960-1976)
Kevin Sonsa-Kini

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *