Musique

Prix Constantin 2010 : les nominés sont…

14 octobre 2010 | PAR Sabine Bouchoul

Le Prix Constantin qui récompense chaque année les artistes révélation ayant marqué l’année musicale vient de dévoiler sa sélection 2010.

Chaque année le Prix Constantin récompense un artiste ou un groupe d’artistes jeune talent qui ont marqué les esprits. La sélection 2010 vient d’être dévoilée et le moins que l’on puisse dire c’est que le jury présidé cette année par Marc Lavoine aura fort à faire pour désigner l’artiste qui succédera à Emily Loizeau Le but de ce prix est d’offrir un véritable tremplin à l’artiste et une reconnaissance par la profession. Tous les disques produits et commercialisés en France entre le 1er juillet 2009 et le 30 juin 2010 peuvent concourir quels que soient leur style musical et la langue d’expression des chansons. Et une règle d’or a respecté : ne pas avoir été primé disque d’or auparavant.
Le nom de l’heureux lauréat sera dévoilé le 12 novembre prochain, lors d’un concert organisé à l’Olympia ou se produiront sur scène les 10 nommés. Pour l’heure levons le voile sur leurs noms :

Les nominés sont donc : Arnaud Fleurent-Didier (La reproduction), Ben l’Oncle Soul (Ben l’oncle Soul), Camelia Jordana (Camelia Jordana), Carmen Maria Vega (Carmen Maria Vega), Féfé (Jeune à la retraite), Féloche (La vie Cajun), Gush (Everybody’s god), Hindi Zahra (Handmade), Stromae (Cheese), Zaz (Zaz)

Si chacun des nominés est bien connus du grand public, on se réjouit de voir que la sélection 2010 mélange les styles et les univers musicaux, démontrant ainsi la diversité musicale de la France. Certes, la chanson française à texte est bien présente et même sur-représentée notamment avec Arnaud Fleurent-Didier, Carmen Maria Vega, Feloche (voir notre article sur Feloche) ou encore Zaz (voir notre article sur Zaz). Cependant les autres styles ne sont pas en reste : l’électro hip-hop français a trouvé en Stromae (notre article) un leader parfait. Il a fait dansé la France entière d’abord avec « Alors on Danse », avant de s’exporter hors de nos frontières et d’arriver jusqu’aux oreilles de Kanye West. Ben l’oncle Soul (voir notre article) quant à lui, démontre que les français peuvent très bien s’introduire dans l’univers de la motown et de la soul music. Son irrésistible reprise du titre des White Stripes a fait l’effet d’une bombe, et son extraordinaire sens du show explique pourquoi chacun de ses concerts se joue à guichet fermé.

La France ne chante pas qu’en français, toutefois Gush et Hindi Zahra (voir notre live report de son concert à Solidays)sont les seuls artistes de cette sélection dont la langue de Shakespeare est la langue d’expression de prédilection. Souvent comparés à Phoenix, les Gush sont les fiers représentants de la scène rock. Avec un look et une musique tout droit arrivés des années 60, les frères Polycarpe et leurs deux cousins sont considérés comme le meilleur groupe pop rock des 10 dernières années.

Hindi Zahra, elle se fera porte-parole du mouvement folk, qui balaie la France depuis quelques années. Si la jeune femme a pendant longtemps parcouru les festivals et les scènes de France, son premier album lui n’éclot qu’au début de l’année 2010. Dès lors la magie opère : la douceur, la sensualité et la voix de velours d’Hindi Zahra ne cessent de charmer un auditoire de plus en plus large.
Qu’on se le dise, face à ce grand cru 2010, le jury aura bien du mal à choisir. Un problème de riche dira-t-on. Cela ne fait que démontrer que la scène musicale française a une bien belle brochette de jeunes talents et qu’elle n’a pas de souci à se faire pour les prochaines années.

Infos pratiques

Baba Bling, trésors intimes
La Fiesta des Suds ! c’est parti
Sabine Bouchoul

One thought on “Prix Constantin 2010 : les nominés sont…”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *