Musique
Première édition du Festival de Pâques d’Aix en Provence

Première édition du Festival de Pâques d’Aix en Provence

06 février 2013 | PAR Marie Charlotte Mallard

Profitant de Marseille-Provence 2013, le violoniste Renaud Capuçon et le directeur du Grand Théâtre de Provence Dominique Bluzet, inaugurent la première édition d’une nouvelle manifestation majeure pour la musique classique. Associés à Michel Lucas Président-Directeur Général du CIC mélomane passionné, ils mettent à exécution ce projet qui depuis longtemps occupait leurs esprits, fruit de leur rencontre artistique, de leur passion et de leur aspiration à vouloir offrir un nouveau rayonnement à la musique classique, ainsi qu’à la ville d’Aix en Provence.

 

L’idée est simple, créer une nouvelle manifestation culturelle qui serait un rendez-vous incontournable et intergénérationnelle autour de la musique classique, mais surtout offrir au public provençal le grand répertoire autant que promouvoir la création, en conjuguant les talents et en permettant la rencontre entre artistes de renommées internationales et nouvelles générations. Ouverture et décloisonnement seront donc au programme de ce nouveau festival, proposant à la fois musique symphonique et musique de chambre, balayant le répertoire, mettant en avant la musique sacrée autant que la création et rendant hommage aux plus grands. De ce fait, chaque année, une oeuvre nouvelle sera commandée à un compositeur, pour sa première édition le festival rendra hommage au compositeur français Henri Dutilleux, et mettra à l’honneur le jeune allemand Jörg Widman. De même, chaque année une oeuvre liturgique sera également au programme, aussi le choeur Accentus dirigé par Laurence Equilbey interprétera en compagnie de l’ensemble Köln La passion selon Saint-Jean de Jean-Sebastien Bach.

Parmi les personnalités invitées, quelques grands chefs, tels Semyon Bychkov avec le Chamber Orchestra of Europe, Valery Gergiev et l’Orchestre du Mariinski de Saint-Pétersbourg récemment entendu salle Pleyel, Herbert Blomstedt ‘que l’on a également pu entendre avec l’Orchestre de Paris) et le Gustav Malher Jugendorchester. Du côté des musiciens la sélection est tout autant prestigieuse avec la présence de solistes comme les pianistes  Hélène Grimaud, Radu Lupu,les soeurs Labèque, les jeunes Katia Buniastishvili et Daniil Trifonov, ainsi que le violoniste Gidon Kremer, ou encore le violoncelliste Henri Demarquette.

 

Renaud Capuçon, ©Darmigny

Si le festival mettra en avant à travers cette programmation quelques grandes formations et artistes de réputation mondiale, ce nouveau moment musical sera également propice à la découverte et à la mise en lumière des générations futures montantes de la scène classique, avec notamment deux concerts labellisés Generation @ Aix. Dans ce cadre,un orchestre de jeunes sera aussi invité à participer chaque année. En outre, puisque le partage et la transmission sont au cœur du festival, seront également organisés des Masterclass et conférence en collaboration avec le conservatoire d’Aix en Provence. Alfred Brendel s’illustrera dans cette exercice pour cette première saison.

Jusqu’alors Aix- en- Provence rayonnait particulièrement par ses activités touristiques, son héritage historique, sa programmation artistique au travers de ses trois théâtres, mais surtout par son festival estival d’art lyrique. Renaud Capuçon (directeur artistique de l’évèvement) Dominique Bluzet et Michel Lucas considèrant la ville d’Aix comme un berçeau de l’art et du beau, affichent avec la création de ce festival (qui semble d’ailleurs trouver tout à fait sa place dans le calendrier culturel de la ville et qui prépare aux festivités estivales), la volonté de permettre à la ville d’accéder à une nouvelle densité culturelle en créant une nouvelle fête de la musique, entre tradition et modernité.  infos pratiques: http://www.festivalpaques.com/programme-2013.php

Un nouveau clip pour le triptyque de Woodkid
Les Victoires de la Musique Classique ont 20 ans !
Marie Charlotte Mallard
Titulaire d’un Master II de Littérature Française à la Sorbonne (Paris IV), d’un Prix de Perfectionnement de Hautbois et d’une Médaille d’Or de Musique de Chambre au Conservatoire à Rayonnement Régional de Cergy-Pontoise, Marie-Charlotte Mallard s’exerce pendant deux ans au micro d’IDFM Radio avant de rejoindre la rédaction de Toute la Culture en Janvier 2012. Forte de ses compétences littéraires et de son oreille de musicienne elle écrit principalement en musique classique et littérature. Néanmoins, ses goûts musicaux l’amènent également à écrire sur le rock et la variété.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture