Pop / Rock
The doors : « Weird Scene Inside The Goldmine »

The doors : « Weird Scene Inside The Goldmine »

26 juin 2014 | PAR Jean-Christophe Mary

Quel groupe sur la planète peut bien se vanter d’incarner encore aujourd’hui et mieux que les Doors, la modernité du blues?

The Doors - Weird Scenes Inside the Goldmine
Il a suffi d’une poignée de chansons enregistrées et six albums, pour que quatre générations d’adolescents voient leurs vies marquées et que l’histoire de la musique américaine soit à tout jamais bousculée. Chaque note s’élevant de la guitare de Robbie Krieger, chaque accord plaqué sur l’orgue de Ray Manzarek, chaque pulsation produite sur les fûts de John Densmore ,chaque mot s’échappant de la bouche de Morrisson, suent et transpirent le blues. Mi-ange, mi-démon, Jim Morisson possède cette voix sombre, vénéneuse, cette gestuelle reptilienne qui incarne le blues blanc des 70’s. L’attitude des Doors, leur mode de vie, les scandales répétés de leur charismatique leader (drogues, arrestations, violences), alimentent en retour l’univers du blues. Jim Morrisson représente alors pour des millions de jeunes américains, le symbole de la révolte contre l’ordre établi et le pouvoir en place. Ses poèmes sulfureux, sa vision apocalyptique du monde, en font un Rimbaud, un Baudelaire des temps modernes. L’histoire des Doors fut stoppée brutalement à la suite d’un arrêt cardiaque de Morrisson, le 3 juillet 1971. « Weird Scene Inside The Goldmine » présente justement les 22 titres de la toute première compilation originale, sortie au lendemain de la mort de Jim Morrisson. On réécoute avec plaisir des titres connus « Riders on The Storm, Break On Through, Love Her Madly, LA Woman, The End, Strange Days, on en découvre d’autres un plus obscurs tirés des six albums studios du groupe tels « The Spy » ou « Running Blue », mais aussi des faces B « Who Scared You » , « Wishful Sinful ». On regrettera juste l’absence d’images inédites ou extraits de concerts filmés qui auraient été les bienvenus.

Jean-Christophe Mary

Tracklist
THE DOORS, Weird Scene Inside The Goldmine (Elektra Records)
1-1 Break On Through 2:25
1-2 Strange Days 3:05
1-3 Shaman’s Blues 4:45
1-4 Love Street 3:06
1-5 Peace Frog / Blue Sunday 5:00
1-6 The Wasp (Texas Radio & The Big Beat) 4:12
1-7 End Of The Night 2:49
1-8 Love Her Madly 3:18
1-9 Spanish Caravan 2:58
1-10 Ship Of Fools 3:06
1-11 The Spy 4:15
1-12 The End 11:35
2-1 Take It As It Comes 2:13
2-2 Running Blue 2:27
2-3 L.A. Woman 7:49
2-4 Five To One 4:22
2-5 Who Scared You 3:51
2-6 (You Need Meat) Don’t Go No Further 3:37
2-7 Riders On The Storm 7:14
2-8 Maggie McGill 4:25
2-9 Horse Latitudes 1:30
2-10 When The Music’s Over 11:00

La recette de Claude : fraises gratinées
Gagnez 5×2 places pour la MLH x Imported au Social Club le 11 juillet
Jean-Christophe Mary

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture