Pop / Rock
Décès de Lemmy Kilmister : le rock perd une légende

Décès de Lemmy Kilmister : le rock perd une légende

29 décembre 2015 | PAR Simon Théodore

Ce matin, le monde du Hard Rock et du Métal se réveillait avec une triste nouvelle. La mort de Lemmy Kilmister, chanteur et bassiste du légendaire groupe anglais Motörhead, était annoncée sur les réseaux sociaux. Pendant près d’un demi siècle, Dieu Lemmy aura révolutionné le monde du rock’n’roll…

Né un 24 décembre 1945 à Stoke-on-Tent, Ian Fraser Kilmister découvrira, à l’adolescence, le rock’n’roll et, surtout, la pratique de la guitare. Après des débuts dans de petits groupes locaux de Stockport (ville située au sud de Manchester), le musicien intégrera, au début des années 1970, la formation de space rock Hawkwind et fera ses premières armes en tant que bassiste chanteur. Slash (Gun N’Roses) dira d’ailleurs, plusieurs années après, que sa basse sonne comme une guitare. Ce n’est qu’en 1975, après s’être fait renvoyer de Hawkwind, que Dieu Lemmy fondera le trio légendaire Motörhead et participera à l’émergence de la scène appelée New Wave of British Heavy Metal. Grâce à des vocaux éraillés, des rythmiques effrénées et des soli à couper le souffle, le groupe s’imposa, en 1979, avec les albums Overkill et Bomber. La reconnaissance éternelle viendra une année plus tard avec le mythique Ace of Spades. Durant trois décennies, le groupe connaîtra les différentes évolutions du heavy metal mais gardera un style inchangé et un groove unique, séduisant ainsi plusieurs générations de rockeurs. En 2015, la formation a sorti son 22ème album studio, Bad Magic, et devait tourner sur l’ancien continent pour le promouvoir. Le destin en a décidé autrement…Mikkey Dee, le batteur actuel du combo britannique, a annoncé que ce triste événement signait la fin de Motörhead.

Une légende du rock

Plus qu’une rock star, Lemmy Kilmister était une véritable légende vivante. Dans la communauté des fans, sa pilosité et ses verrues le rendaient aussi moche que sexy. Son goût pour les objets issus de la Seconde Guerre mondiale lui ont valut d’être accusé de sympathie envers le nazisme. Outre sa voix si caractéristique et unique, témoignant de son goût pour les substances illicites et le whisky, c’est son oeuvre entière qui marquera et inspirera les plus grands artistes métal actuels. Parmi ses plus grands fans, Ozzy Osbourne, des membres de Metallica ou encore Dave Grohl avec qui il participera au projet Probot, lui rendent aujourd’hui hommage. Lors du Hellfest 2015, Lemmy semblait fatigué mais personne n’osait envisager l’inenvisageable…comme s’il était immortel. Il venait de fêter ses soixante-dix bougies mais un cancer agressif le foudroya. Le 2 février, le Zénith de Paris sera donc bien vide mais, comme ce fût le cas pour Ronnie James Dio, Dimebarg Darell et d’autres avant, les légendes ne meurent pas…Pour preuve, une page facebook a été créée pour lui rendre hommage.

Visuel : (c) Markmarek

Sabine Devieilhe, Raphaël Pichon et Pygmalion : rencontre au sommet avec Mozart pour The Weber Sisters
Mort du grand artiste Ellsworth Kelly
Simon Théodore

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *