Musique

Nouvelle vidéo du Roi Heenok : « Les Longs canons »

25 décembre 2009 | PAR Mikaël Faujour

Le Van Damme québécois du gangsta rap, qui alimente sans cesse le feu de l’hilarité des internautes a publié voici un peu moins de 10 jours sont nouveau clip : « Les Longs canons ». Du grand n’importe quoi, aussi drôlissime que d’habitude.

Nous vous avons déjà parlé de ce phénomène de foire internetisée pour annoncer son passage en octobre au Point Éphémère – et ce n’est sûrement pas la dernière fois que nous vous en parlons.

Plus mauvais rappeur au monde, plus mauvais parolier, confit de mythologie gangsta et de ponctuations verbales rapologiques qui, à force de s’enchaîner, ne veulent plus rien dire, Roi Heenok (et avec lui tout son crew Gangster & Gentleman, que documente l’excellent docu non officiel Les mathématiques du Roi Heenok, produit par Kourtrajmé) est une sorte de comique très spécial, un comique malgré lui.

Flow sous Tranxène à la limite du – mauvais – slam, paroles sans queue ni tête brassant tous les clichés gangsta US sans souci de trame narrative ou de rime, corps dégingandé et désarticulé comme un pantin dont le manipulateur serait las, sample éhonté du « Thriller » d’un autre Roi (Michael Jackson) : son dernier clip confirme encore une fois que Roi Heenok est une créature unique de la planète rap – qui recense pourtant un sacret paquet de déglingués du bulbe.

Ça s’appelle « Les Longs canons ». Voici :

« Les éditocrates » : le pan-pan-cul-cul rieur aux bavards médiatiques
Le 1er clip de Julian Casablancas
Mikaël Faujour

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *