Musique

Metal : une excellente compilation à télécharger

25 septembre 2010 | PAR Mikaël Faujour

Le site américain Adult Swim offre la compilation Metal Swim ; soient 16 morceaux de metal à télécharger. Au programme : quelques pointures du post-metal ou de la nouvelle scène  américaine. Mais pas que. Recommandable. Très.

L’annonce est claire : « 16 titres de metal, rares ou non publiés, des groupes les plus heavy en activité ». Sans déc. L’occasion de découvrir quelques groupes méconnus ou retrouver d’autres dont la réputation n’est plus à faire.

En ouverture, un thrash metal des familles signé du fameux Death Angel, combo de San Francisco emblématique et pionnier du genre, qui, tout comme Exodus ou Testament, n’a pas connu la même fortune que Metallica, Slayer ou Megadeth. Les amateurs du bon vieux thrash 80s y trouveront leur compte.

Autres pointures au rendez-vous : Isis, Pelican ou le Jesu de Justin Broadrick (ex-Godflesh), tous avec un titre solide et typique de leur style évolutif, à la puissance élémentaire. Les trop méconnus Japonais de Boris clorent la compilation avec l’invraisemblable « Luna », concrétion lautréamontienne d’une pop alternative lo-fi et déglinguée farcie de « haaa haaa » rêveurs et réverbérés (quasi dream pop)… et d’un blastbeat de black metal distant. Génialement improbable et fascinant, à l’image de la discographie de ce groupe passionnant, dont on ne peut que recommander la découverte (à commencer par Pink ou leur collaboration avec Sunn O))), Altar, un des meilleurs albums des années 2000). [Soit dit en passant, il ne s’agit guère là d’un titre tout à fait inédit, puisqu’il a paru à l’été 2009 chez Daymare Records, constituant un split CD avec Torche, autre groupe présent sur la compil.]

Metal Swim fait aussi la part belle à toute la nouvelle garde du metal US, tendance sludge/stoner (Black Cobra, Torche, Red Fang, Kylesa, le très enlevé « Dixie Dieway » de Saviours), doom (Witch Mountain, groupe avec une chanteuse lyrique, alternative à Jex Thoth) ou black metal. Il est d’ailleurs intéressant de découvrir les nouvelles pousses du black metal américain, dont l’intelligence est d’avoir dépassé les codes rigides du genre pour n’en garder que l’essence, suivant en ceci la piste des meilleurs groupes scandinaves, d’Ulver à Opeth. (En l’espèce, renvoyons aux excellents groupes tels que Agalloch, Nachtmystium, Wolves in the Throne Room ou Krallice, qui ne figurent pas sur la compil, mais méritent d’être signalés.) Les groupes ici présents sont Skeletonwitch (« Bringers of Death », excellente synthèse de thrash et de black metal), Zoroaster (« Witch’s Hammer », doom/black écrasant) ou encore Withered (« Extinguished with the Weary » féroce, martial, sauvage, dans la lignée de Mayhem).

C’est surtout Ludicra qui se distingue fortement, traçant avec son black metal progressif, épique un chemin tortueux. Avec « Path of Ash », tantôt le rythme s’alanguit, la mélodie renaît, les voix s’entrelacent ou les riffs lyriques et mélancoliques croissent ; puis la férocité étend son empire, les guitares s’emportent, grinçantes, et le rythme cararcole, dévastateur. Avec celui de Boris, on tient là le second meilleur morceau de cette chouette compilation, dont on ne peut que saluer la qualité générale. Et en plus c’est gratuit.

Pour le téléchargement, c’est par ici que ça se passe.

 » A Shaded View On Fashion Film » Festival à Beaubourg
Britney désespears le NME avec la pire reprise de tous les temps
Mikaël Faujour

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *