Musique

Live report : Earth au Nouveau Casino (13/04/11)

14 avril 2011 | PAR Mikaël Faujour

Mercredi 13 avril, le Nouveau Casino accueillait Earth, groupe instrumental de Dylan Carlson qui, après avoir été le créateur du drone metal au début des années 90, s’est engagé dans une voie radicalement différente, plus onirique, plus visuelle, voire cinématographique. Deux mois après la sortie de Angels of Darkness, Demons of Light, vol. 1, le groupe a déployé ses atmosphères troubles, mystérieuses devant un public conquis.

Début février, Earth sortait son sixième album studio, dans la lignée atmosphérique, cinématographique des deux précédents, marqué par l’apport nouveau du violoncelle de Lori Goldston, connue surtout pour sa collaboration au classique MTV Unplugged in New York de Nirvana. La musicienne était donc présente hier, au côté de Dylan Carlson.

Le groupe a donc livré hier un set très fidèle au son du Earth « 2.0 », c’est-à-dire celui qui, depuis son retour en 2005 dispense un son aérien, mais dépourvu de la lourdeur oppressante d’autrefois. Musique élémentale, évoquant le vent qui souffle dans le sable brûlant, les solitudes arides, s’étirant aussi comme les nuages qui se déchirent dans la lenteur de l’été.

Naturellement, les compositions n’appellent pas des comportements frénétiques du public : le registre contemplatif équivaut à celui de cinéastes comme d’un Tsai Ming Liang ou d’un Kim Ki Duk. En ceci résident l’attrait en même temps que les limites de Earth en live : dépourvu d’artifice scénique, répétant à l’identique les compositions de l’album, les musiciens s’effaçant totalement derrière leur musique, Earth semble manquer de quelque chose, par exemple une projection en fond de scène… On ressort du concert ni pleinement satisfait ni déçu, guère chaviré, en se disant que le groupe est probablement plus passionnant sur album.

Road to Nowhere : l’obsession des images
Les couleurs de la montagne, un très beau film pacifiste
Mikaël Faujour

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture