Musique

Les beaux gosses

04 juin 2009 | PAR marie

thomas-dutronc1Un beau gosse qui sait alimenter les fantasmes fait entrer son ombre en scène avant lui-même, passe les premières minutes du concert la tête penchée, les doigts concentrés sur sa guitare, puis se tenant sous le faisceau de lumière, blague d’une voix suave… Thomas ? Thomas Dutronc ? Noooooooooonnnnn… En dépit de ce qui est indiqué sur la pochette de son album, le beau gosse est d’abord, et avant tout, le membre d’un groupe de manouches hors-pairs qui commencent et terminent leur concert religieusement par un hommage au dieu Reinhardt… Ils étaient hier soir (le 3 juin) au Bataclan.

Entre les deux, les jazzman chantent leur amour de l’île de Beauté (pas Viens dans mon Ile… mais Canzone Per Maria !), leur haine de Paris, parodient les triplettes de Belleville des cordes jusqu’aux épaules et entament, sur un air de mandoline, des striptease… Celui qu’on aurait bien vu nu, celui dont la tête de gamin cache un grand comédien, se transforme, banane – maracasse à l’oreille, en pédant homme d’affaire (Nasdaq) et, nargueur par temps de crise, balance des billets à des midinettes déchaînées ; démago Thomas ? Non….. en pleine campagne électorale, il propose son programme : freedom et liberté, frites, steack et saucisson (Les Frites Bordels). Tout le monde a voté Dutronc.

Chez lui, le blablablabla ne masque rien : ni son talent ni ses musiciens. Au contraire, il révèle ce qui sur l’album n’apparaissait pas – et du coup rendait fade le produit – : des virtuoses soudés, avec, on ne s’y trompera pas, tous leurs dix doigts (le violoniste est un génie et Stéphane le brun batteur n’est lui non plus pas mal du tout : d’où le pluriel du titre…) et un gentilhomme drôle et flatteur qui sait qu’il plaît aux femmes et qui en joue (on sait, on sait, il est apparu dans Confessions d’un dragueur). T’inquiète Thomas, Tu les a toutes !

Un concert… féminin… qui permet de se réveiller de bonne humeur. Il n’est pas étonnant que des dates aient été ajoutées à la tournée. Et pour ceux qui n’auraient pas leurs places, qu’ils ne pleurent pas : le concert d’hier soir a été filmé.

Pour connaître les dates suivantes de la tournée cliquez ici

Susan Boyle : des nouvelles de la la voix des anges
Zac Efron dans la peau de Zac Efron
marie

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *