Musique

Leonard Cohen se met au service de la paix

24 septembre 2009 | PAR Mikaël Faujour

Refusant le boycott d’Israël, l’immense interprète de classiques comme « Suzanne » ou « Hallelujah » a préféré reverser les recettes de son concert en Terre sainte à des associations œuvrant à la paix.

Intellectuels et militants en appellent – y compris en Israël – depuis quelques mois et années avec une insistance croissante à un boycott d’Israël, tout comme il y avait eu autrefois un boycott de l’Afrique du Sud ségrégationniste.

Plutôt que céder à cet appel, Leonard Cohen a émis d’autres propositions : un concert en Cisjordanie, une redistribution des recettes à des organisations pacifistes sous la supervision d’Amnesty International. Mais ni l’un ni l’autre n’ont pu se faire. Il a décidé d’organiser un « Concert pour la Réconciliation, la Tolérance et la Paix »… devant quelque 47 000 personnes, ce qui ne laisse pas de surprendre eu égard au caractère intimiste de sa musique.

Les recettes, estimées à l’avance entre 1,5 et 2 millions de dollars, seront reversées à un organisme de charité fondé par lui-même, et co-dirigé par des Palestiniens et des Israéliens, qui auront à charge de redistribuer ces fonds à des groupes pacifistes.

Le manager de Leonard Cohen, Robert B. Kory, a annoncé que l’argent sera destiné à des organisations composées de personnes affectées directement par le conflit – victimes d’attentats-kamikazes ou de violences de l’armée d’occupation.

L’objectif – louable – est de faire collaborer des civils et militants palestiniens et israéliens pour surmonter le passé collectif traumatique des deux camps en apprenant la coexistence. Un grain de sable dans le désert ou une autre pierre dans le branlant édifice de la pacification ? Pour l’heure, saluons la démarche… même si elle a quelque chose de très… dépolitisé. Mais est-ce le rôle des chansonniers et poètes que de pallier l’impudence des dirigeants du monde ?

The Boxer Rebellion ce soir au Nouveau Casino
Du Son dans les feuilles: un peu de verdure à la Bellevilloise ce soir
Mikaël Faujour

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *