Musique
Le Théâtre des Champs Elysées est fermé pour travaux !

Le Théâtre des Champs Elysées est fermé pour travaux !

08 août 2011 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Les rénovations continuent au TCE. L’été dernier, la fosse d’orchestre avait retrouvé ses dimensions d’origine. Cette année, c’est au tour du  plateau de scène et de la modernisation des infrastructures techniques. L’ampleur de ces travaux est telle que le Théâtre sera fermé jusqu’au 10 novembre.

Une belle attente qui sera récompensée par une superbe amélioration des conditions acoustiques. Mikael Frank, son directeur général annonce : « Ma programmation est axée sur la diversité, l’éclectisme, la modernité, l’excellence. Mon but : vous permettre de retrouver ce / ceux que vous aimez déjà, mais aussi de vous faire découvrir, de vous surprendre, de vous étonner. Les opéras scéniques, avec quatre ouvrages dont trois nouvelles productions, feront la part belle au théâtre : trois metteurs en scène sont issus de la Comédie française, et le quatrième dirige une institution théâtrale en région ! « Prima la Musica dopo la parola » ou l’inverse,  se demandait Richard Strauss dans Capriccio ? Pour moi les deux sont évidemment aussi importants l’un que l’autre. Nous commencerons en décembre et pendant les fêtes de Noël par une Flûte enchantée de Mozart mise en scène par Laurent Pelly. Puis un  Don Pasqualede Donizetti signé Denis Podalydès. La Didone de Cavalli sera confiée à Clément Hervieu-Léger (longtemps assistant de Patrice Chéreau et dont ce sera la première mise en scène lyrique), et enfin une reprise de la production de Così fan tutte d’Eric Génovèse avec une distribution complètement renouvelée pour la deuxième édition du Festival Mozart animé par Jérémie Rhorer. »

Suite aux travaux, il n’y aura pas de place dédiée à l’opéra contemporain, mais le XXe siècle sera incarné par un cycle Bartók avec le Philharmonia dirigé par Esa-Pekka Salonen.

Du spectacle dans tout ses états dans le meilleur cadre possible, vivement novembre !

Stephen Dawaele raconte Soulwax
“Thiossane”, premier album: Et la parole se fit poème.
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *