Musique
Le festival de Salsbourg du 27 juillet au 30 août : de Mozart à aujourd’hui

Le festival de Salsbourg du 27 juillet au 30 août : de Mozart à aujourd’hui

08 juillet 2011 | PAR Morgane Giuliani

Le Festival de Salsbourg, le plus important mais aussi le plus ancien festival de musique lyrique d’Europe, propose pour son édition 2011 une programmation riche, entre théâtre, opéra et musique classique.

Le festival ouvrira cette année le 27 juillet avec une représentation des Noces de Figaro, signant le grand retour de Mozart en ses terres autrichiennes. Jouée en italien, avec des sous-titres allemands et anglais, cette version est sous la direction musicale du chef d’orchestre britannique Robin Ticciati, âgé d’à peine 28 ans. Toutes les dates sont néanmoins complètes. Vous pourrez également apprécier Cosi Fan Tutte ou l’Ecole Des Amants dirigé par Marc Minkowski  (5, 7, 15, 19, 21 et 26 août), et Don Giovanni dirigé par Yannick Nézet-Séguin (cocorico!) (18 -complet-, 20, 23, 27 -complet-, 29 août).

Pour le reste du volet opéra du festival, on retrouve La Femme Sans Ombre de Richard Rauss, dirigé ici par Christian Thielemann et Stephen Gould dans le rôle du roi (1, 4, 11 et 17 août). A ne pas manquer également, Macbeth de Verdi, représenté en italien sous-titré allemand et anglais, dirigé par Riccardo Muti, MacBeth étant interprété par Željko Lucic (complet). Elsa-Pekka Salonen orchestrera L’Affaire Makropoulos du compositeur tchèque Leoš Janácek. Enfin, Le Rossignol de Igor Strawinski et Iolanta de Tchaikovski dirigés par Ivor Bolton seront représentés les 15 et 16 août, à guichets fermés.

Quant aux spectacles, la programmation oscille entre les incontournables : Jedermann de Hugo von Hofmannsthal (l’un des fondateurs du festival, les 27, 28 juillet, et les 2, 6, 9, 15, 16, 19, 20, 22, 26 et 29 août, tous complets), Faust I+II de Goethe (28 et 30 juillet, 6, 7, 14, 15, 20 et 21 août, tous complets), Mesure Pour Mesure de Shakespeare (17 -complet-, 19, 21 -complet-, 22, 25, 27 -complet-, 28 août), la version filmée de Songe d’une Nuit d’Eté par Max Reinhardt  (7, 9, 11, 15 août, tous complets), et les jeunes prometteurs : Points Cardinaux de Roland Schimmelpfennig (30, 31 juillet, 2, 3, 4, 5, 6 août), Encore La Tempête de Peter Handke (17, 18, 23, 24, 26, 27 août), La Catastrophe Naturelle de l’Art de Thomas Bernhard (16 août) et dans le cadre de la compétition Young Directors ProjectL’Ancienne Maison (16 -complet-, 17, 18, 19, 20 -complet-, 23, 24, 25 août) de SIGNA, Symphonie d’une Pièce Manquante de Lundahl & Seitl (17, 18, 19, 20, 21, 23, 24, 25, 26 août -tous complets-), Un Jeu de Toi de Ontroerend Goed (18, 19, 20, 21, 22, 24, 25 août), The Dinner Club de Poster Restante (19, 20, 21, 22, 24, 25 août-tous complets-), Mission Drift par THE TEAM (20, 21, 22, 23 août)

Enfin, les concerts de musique classique seront bien sûr nombreux et variés : L’Orchestre philharmonique de Vienne, de Berlin (28 et 29 août), l’Orchestre Symphonique vénézuélien de Simon Bolivar (1er et 3 août), L’Orchestre de l’Académie Nationale de Santa Cecilia (8 et 9 août),  l’Orchestre Symphonique ORF de Vienne (14 août), le West-Eastern Divan Orchestra (19 août -complet-), l’Orchestre de Jeunesse Gustav Mahler (20 août), l’Orchestre Symphonique de Chicago (26 et 27 août), Camerata Salzburg (21 et 24 août), l’église de collège Les Cinq Continents (30 -complet- et 31 -complet- juillet, 4 et 5 août), Scènes de Mahler (27, 28, 29, 31 juillet, 3 -complet-, 4, 6, 8, 12 -complet-, 14), Cycle de Schostakowitsch (18 et 19 août), des concerts de chambre (30 juillet, 1er, 10, 15, 23, 26 août), des récitals de chant (le 29 juillet avec Matthias Goerne, Leif Ove Andsnes; le 6 août avec Piotr Beczala, Christian Gerhaher, András Schiff, le 17 août avec Angela Denoke, Tal Balshai, Norbert Nagel, le 22 août avec Thomas Quasthoff, Pierre-Laurent Aimard), des concerts de soliste (le 2 août par Mitsuko Uchida, le 5 août par Mitsuko Uchida, le 11 août par Viktoria Mullova, Kristian Bezuidenhout, le 12 août par Arcadi Volodos, le 16 août Lang Lang, Vadim Repin, Mischa Maisky, le 23 août par Martin Grubinger, Schleswig-Holstein Festival Orchester, John Axelrod, Maurizio Pollini, le 25 août par Yo-Yo Ma, Kathryn Stott, le 28 août par Fazil Say), La Mâtinée de Mozart (tous complets), un concert Pour Enfants (13 août) et le Young Singers Project (le 25 août).

Black Eyed Peas se « pause »
Soirée We Love Fantasy au Parc FLoral le 13 juillet avec James Murphy des LCD Soundystem
Morgane Giuliani

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


A propos

Toute La Culture : Comment choisir ?
Toute La Culture est un magazine d'information pluridisciplinaire et national. Il regarde notre societé par les yeux des tendances et de la culture. Fondé en 2009, il est reconnu comme journal en 2012 puis d' Information Politique et Générale (IPG), en 2017

L’objectif de Toute La Culture est véritablement de parler de TOUTE la culture : un film d’animation d’Europe de l’Est comme blockbuster américain à énorme budget, un récital lyrique comme un nouvel album de rap, la beauté et les tendances sont abordées d’un angle culturel et même les sorties en boîte de nuit et les nouveaux lieux à la mode sont dans nos pages. Enfin, les questions politiques d’actualités sont au coeur de nos articles : covid, #metoo, mémoire, histoire, justice, liberté, identité sont au cœur de nos réflexions à partir des spectacles et œuvres que nous voyons comme critiques. Non seulement nos rédacteurs se proposent être vos guides et de vous aider à choisir dans une offre culturelle large, à Paris, en France, en Europe, mais c’est parce que Toute la Culture brasse large que, dans ses quinze articles quotidiens, le magazine doit avoir un point de vue arrêté sur l’actualité. Et ce point de vue part du principe que l’angle culturel offre une grille de lecture unique et précieuse sur le monde dans lequel nous vivons.
Soyez libres… Cultivez-vous !

Soutenez Toute La Culture