Classique
La saison 2021-2022 de La Philharmonie de Paris

La saison 2021-2022 de La Philharmonie de Paris

28 avril 2021 | PAR Victoria Okada

La Philharmonie de Paris a dévoilé le mardi 27 avril sa programmation de la saison 2021-2022, scindée en deux en raison du contexte sanitaire lié à la pandémie : d’abord septembre-décembre, ensuite janvier-juin. L’institution vient de communiquer, le 28 avril, le nom du futur directeur, Olivier Mantei, qui succèdera à Laurent Bayle. Son mandat sera effectif le 1er novembre pour 5 ans, jusqu’en 2016. Le début de la saison coïncide également à l’ouverture, le 29 septembre, de La Philharmonie des Enfants, le nouvel espace de 1000 m² entièrement dédié au 4-10 ans.
Voici un aperçu centré sur les concerts de musique classique.

Concerts symphoniques avec orchestres invités

La saison commence fort en matière de concerts symphoniques. Dès le 1er septembre, Andris Nelsons dirige l’Orchestre du Festival de Bayreuth dans le programme Wagner avec la soprano Christine Goerke et le ténor Klaus Florian Vogt.
Le tandem Berliner Philharmoniker / Kyrill Petrenko donnera deux concerts, les 4 et 5 septembre, l’un mettant en miroir Weber et Hindemith et en deuxième partie La Grande de Schubert, l’autre avec un programme russo-tchèque (Tchaïkovsky, Prokofiev et Suk) avec, au piano, Anna Vinnitskaya.
L’Europe de l’est est encore en honneur : le Budapest Festival Orchestra dirigé par son directeur artistique Iván Fischer, aux côtés duquel la grande altiste Tabea Zimmermann, jouera un programme éclectique Schumann, Debussy, Kurtag et Ravel (24 novembre).
Pour terminer l’année en beauté, pourquoi ne pas aller écouter Bartok et Mahler interprétés par le London Symphony Orchestra sous la direction de son chef Sir Simon Rattle ?

L’Orchestre de Paris

L’Orchestre de Paris fait défiler les chefs qu’il connaît plus que bien : Riccardo Chailly (8 & 9 septembre), Klaus Mäkelä (15 & 16 septembre, 13 & 14 octobre, 17 & 18 novembre), Semyon Bichkov (22 & 24 septembre), Christophe Eschenbach (29 & 30 septembre), Esa Pekka Salonen (1 & 2 puis 8 & 9 décembre), le doyen des chefs, Herbert Blomstedt, né en 1927 (15 & 16 décembre), ou Daniel Harding (22 & 23 décembre).
On admirera aussi l’art de Nathalie Stutzmann, récemment nommée la cheffe invitée principale de l’Orchestre de Philadelphie (20 & 21 octobre), de Simone Young (3 & 4 novembre), de Stephanie Childresse qui a remporté le 2e prix du Concours La Maestra (11 novembre).
Jaap van Zweden, le directeur musical du New York Philharmonic Orchestra, sera sur le podium pour un programme Wagner (6 et 7 octobre).

Week-ends thématiques

Parmi les week-ends thématiques, notons en particulier Mahler (22 au 25 septembre), Nuit Blanche (2 octobre), Pionniers américains (5 au 7 novembre), Stockhausen (13 au 15 novembre), Nino Rota (25 au 28 novembre), Teodor Currentzis (4 et 5 décembre).

Voix

Beaucoup de Haendel dans la programmation lyrique !
L’opéra rarement joué, Partenope, sera proposé par Le Jardin des Voix et Les Arts Florissants avec William Christie (30 septembre) ; Les Arts Flos et Christie reviennent dans L’Allegro, il Penseroso ed il Moderato le 19 décembre, avec la soprano Rachel Redmond, le ténor James Way et la basse Andrew Foster-Williams.
L’ensemble Les Accents dirigé au violon par Thibault Noally proposent Il Triomfo tel Tempo avec Julia Lezhneva (Piacere) et Emiliano Gonzalez Toro (tempo) entre autres (11 octobre).
L’Ensemble Jupiter sous la direction artistique de Thomas Dunford offre un florilège d’airs de Haendel avec la mezzo Lea Desandre et le contre-ténor Iestyn Davies (28 septembre).
Le 19 octobre, Sabine Devieilhe et Ensemble Pygmalion (direction Raphaël Pichon) joueront des airs de Haendel, mais aussi d’une cantate de Bach.
Freiburger Barockorchester et Staatsopernchor Berlin, avec Reinoud Van Mechelen, Anna Prohaska et Magdalena Kožená, proposent le 9 novembre Hippolyte et Aricie de Rameau, sous la baguette de… Sir Simon Rattle !
L’opéra mythique de Stockhausen, Donnerstag aus Licht, revient à Paris le 15 novembre dans une adaptation de la production de l’Opéra-Comique donnée en novembre 2018 (un clin d’œil au nouveau directeur), toujours avec l’ingénieux Maxime Pascal et son ensemble Le Balcon, augmenté d’étudiants du Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris et Le Jeune Choeur de Paris.
N’oublions pas la présence de Cécilia Bartoli (29 novembre) et de Juan Diego Florez (3 décembre), ainsi que l’opéra 4.48 Psychosis de Philip Venables, qui a provoqué un scandale à la création en 2000, avec Ensemble intercontemporain sous la direction de Matthias Pintscher.

Attention ! Les dates de la mise en vente des abonnements ont été décalées :

– Ouverture des ventes aux Amis et Cercle : lundi 10 mai à 12h (au lieu du lundi 3 mai)
– Ouverture des abonnements : lundi 17 mai à 14h (au lieu du mardi 11 mai)
– Ouverture des abonnements Jeunes : mardi 25 mai à 14h (au lieu du mardi 11 mai)

Pour les autres mises en vente :

– Billets à l’unité et activités adultes : mardi 8 juin à 12h
– Activités enfants et famille : jeudi 10 juin à 12h

Toutes les infos sur la page de la présentation de la saison du site de La Philharmonie

Photo : Orchestre de Paris © Julien Mignot

Drawing Factory : Quand un hôtel accueille 30 ateliers d’artistes
Cinédanse : Alwin Nikolais sous les caméras de Jac Venza
Victoria Okada

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture