Jazz
[Live report] Pink Martini aux Folies Bergères : un tour du monde en 2h30

[Live report] Pink Martini aux Folies Bergères : un tour du monde en 2h30

17 novembre 2014 | PAR Delphine Habert

Le groupe américain Pink Martini, tout droit venu de Portland, se produisait à Paris aux Folies Bergères ce mercredi 12 novembre, la dernière date de sa tournée européenne. Dans une ambiance de music-hall, le spectateur s’est vu embarquer dans un voyage aux quatre coins du monde.

À 20h10, une dizaine de musiciens, tous en costard, entrent sur scène, accompagnés de la chanteuse China Forbes, toute de rose vêtue, avec une longue robe lui donnant des allures de diva. Le concert débute en grande pompe avec sa voix puissante sur la chanson « Amado Mio ». On se sent déjà à Cuba, pris dans un tourbillon latino qui donne envie de se trémousser. Avant le deuxième morceau, le pianiste co-fondateur du groupe Thomas M. Lauderdale, très charismatique avec son costard gris et ses petites lunettes rondes, essaye d’expliquer avec humour l’histoire de la chanson qui suivra, celle qui a fait le premier succès du groupe en France : « Sympathique ». L’explication de leur premier « record deal », dans un mélange de français et d’anglais, amuse le public qui prend goût à la spontanéité et à la sympathie qui se dégagent de son intervention. Ils jouent alors le tube qui a notamment été repris pour la pub de la Citroën Picasso, face à un public conquis d’avance. Ils interprètent ensuite des titres de différents albums : « Ich dich liebe » , « U plavu zoru », « Donde Estas Yolanda », « Over the Valley » et bien d’autres.

Le pianiste, véritable boute en train, est impressionnant de vivacité, il parcourt son piano d’un bout à l’autre du clavier de manière furtive. Il peut caresser les touches avec délicatesse comme taper de manière tonitruante sur le clavier. Il accompagne toujours le son jusqu’au bout de son émission, en s’appliquant bien à soigner ses gestes de la main, telle une chorégraphie bien paramétrée, se laissant parfois la liberté de redresser ses lunettes, mais toujours avec classe. La chanteuse charme également par la puissance de sa voix et ce timbre reconnaissable entre mille. Tous les musiciens sont mis en avant à un moment donné, et notamment juste avant l’entracte, la première partie s’achevant sur un bœuf musical délicieusement long lors duquel chaque musicien fait entendre son instrument. Pendant cet intermède, le groupe invite par ailleurs le public à danser, au fond de la scène, rendant le spectacle d’autant plus vivant et bon enfant.

Pendant l’entracte d’une vingtaine de minutes dans le hall kitch et somptueux des Folies Bergères, le public attend avec hâte la deuxième partie. Ce qui plaît chez Pink Martini, c’est avant tout ce mélange de styles musicaux très variés, le groupe pouvant passer du jazz au classique, en passant par la musique lounge, la musique cubaine et bien d’autres. Le groupe attire un public varié par ce mélange de styles mais aussi par l’utilisation d’une multitude de langues dans le texte de leurs chansons. La référence constante à des standards musicaux et leur style rétro jouent aussi un rôle important dans leur succès. 

Le groupe expérimente des projets musicaux divers. Récemment, le pianiste a par exemple composé la musique d’un film belge qui sera réalisé cet été et en a fait une présentation pendant la deuxième partie de leur concert. Le groupe aime également inviter des musiciens extérieurs à venir jouer avec eux. Un jeune clarinettiste est notamment venu les accompagner en cette soirée sur le titre « Hang on Little Tomato » et sur les extraits de musique dédiés au film précédemment évoqué.

Pour terminer le concert en beauté, le groupe a sorti la grosse artillerie en interprétant leur reprise de « Brazil », une version orchestrale qui nous emmène en un clin d’œil dans les rues de Rio et clôture la soirée avec brio.

Visuels : © Adam Levey

L’agenda culture du 17 novembre
Gagnez 5×2 places pour le film « Tiens-toi droite » de Katia Lewkowicz
Delphine Habert

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture