Musique

Entre tradition et modernité à la Cité de la Musique, Schubert à l’honneur

11 janvier 2010 | PAR Ariane Lecointre

schubert_pianoFranz Schubert est mis à l’honneur à l’occasion de la quatrième biennale de quatuors à cordes du 10 au 17 janvier 2010. Huit créations contemporaines côtoient le grand compositeur du XIXième.

Schubert commence à composer à 13 ans, chante superbement et tient la partie violon dans le quatuor à cordes familial. Le compositeur est surtout connu pour La Jeune fille et la Mort, La Truite et ses pièces pour piano.
Deux violons, un alto, un violoncelle et de nombreux musiciens se mobilisent pour célébrer ce viennois et partager les créations de Georges Aperghis, James Dillon, Philippe Manoury, Marc Monnet, Emmanuel Nunes, Olga Neuwirth et Brice Pauset. Ces compositeurs contemporains allient originalité et douceur des cordes frottées.

Le quatuor américain Emerson joue aussi bien Bach que Schubert et Chostakovitch, les quatre musiciens du Quatuor SINE NOMINE de Lausanne se perfectionnent dans la musique romantique et DIOTIMA tente par son parcours une synthèse entre romantisme et vingtième siècle… Des interprètes de qualités donnent toute sa richesse à la musique, complexe et chargée de sens aussi bien pour des néophytes que pour les connaisseurs.

Cité de la Musique, du 10 au 17 janvier 2010. 221, avenue Jean Jaurès, Paris 19ème, m° Porte de Pantin, ligne 5.Les concerts, rencontres professionnelles ou concerts-promenades entre 18 et 30 euros s’échelonnent sur toute la semaine. Le passe journée vaut 45 euros, le passe saison (15 concerts) coûte 135 euros.



La magie créative du web
Alberg, Jacques Tallote
Ariane Lecointre

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *