Livres

Alberg, Jacques Tallote

11 janvier 2010 | PAR Alienor de Foucaud

En librairie depuis le 5 janvier, le premier roman de Jacques Tallote invite à voyager au cœur d’une énigme labyrinthique au travers d’un récit initiatique situé aux confins de la France et de l’Argentine où onirisme et exotisme se mêlent. C’est par la lecture et le rêve que l’on apprend à se connaître.

chapeau1

« Trop de monde, trop de bagnoles, trop de tout. » Thomas ne s’entend plus très bien avec Paris et part à la découverte d’un ailleurs : en recherche d’emploi, il s’apprête à s’envoler pour le Gabon mais une visite chez son père modifie ses projets africains. Celui-ci possède une maison inoccupée à Besançon dont l’ancien locataire chapelier, un dénommé Alberg, a disparu sans laisser de traces. En explorant les lieux et la boutique du rez-de-chaussée, Thomas découvre dix carnets rédigés par Alberg : une monstruosité littéraire de prime abord, emplie de quatrains nébuleux et d’anecdotes mystérieuses : que se cache-t’il derrière ce délire obscur ?
Soudainement entrainé dans la ronde énigmatique des hypothèses, Thomas ne se doute pas de l’étendue du labyrinthe dans lequel il s’est engagé.

Encyclopédie du bizarre, livre d’oracles : Thomas tente alors de découvrir le sens de ces écrits dont chaque mot semble receler un impénétrable secret qui le concerne. C’est aux côtés de Lucie, jeune femme à la grâce paisible et lumineuse, dont la beauté envahie Thomas, que notre héros se décide à lancer les dés de sa destinée et à s’embarquer dans une quête personnelle.

A la lecture de ce roman construit à la manière d’un récit policier, le lecteur mène sa propre enquête tour à tour guidé par des indices toujours plus loufoques, ou renvoyé à ses propres interrogations. Une goutte d’exotisme, un zeste de rêverie, une pointe d’humour et une pincée de fantastique, le tout manié dans un style élégant et léger : Jacques Tallote nous livre une recette idéale pour un roman réussi, une très jolie lecture pour bien commencer l’année!

Alberg, Jacques Tallote aux Editions de la Table Ronde, 16 €

Entre tradition et modernité à la Cité de la Musique, Schubert à l’honneur
Hannah Montana s’arrête pour de bon
Alienor de Foucaud

One thought on “Alberg, Jacques Tallote”

Commentaire(s)

  • abdel kader

    hola soy de espana no tengo logar donde dormir por favor pido ayuda,se me podies ayudar solo pido un lugar de alojamiento gracias

    novembre 3, 2011 at 20 h 40 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *