Electro
Calvin Harris : le nouveau roi de la pop

Calvin Harris : le nouveau roi de la pop

23 avril 2013 | PAR Yohann Marchand

 

En France nous avons David Guetta. En Angleterre ils ont Calvin Harris. DJ esthète en hit clubbing, autoproclamé digne descendant de Michael Jackson au royaume des charts anglais.

Tweet Calvin Harris

Entre 1987 et 1991, MJ a squatté le top 10 UK avec pas moins de 7 titres issus de ces deux illustres albums «Bad» & «Dangerous». 20 ans plus tard, CH a fait plus fort avec 8 titres. Tous provenant d’un même album «18 Months». Un exploit que le dj s’est empressé de partager sur twitter en se présentant comme le nouveau Michael Jackson !!!

Comparer Michael Jackson à Calvin Harris, c’est comme dire que La Fouine est le Aznavour des temps modernes. Au diable la finesse des textes et la richesse des mélodies, Calvin Harris privilégie le mainstream clubbing et les featurings quatre étoiles : Kelis, Rihanna, Ne-Yo… La crème des auteurs contemporains, experts en tube d’un jour. Et la formule fonctionne, au point de détrôner Michael Jackson, et de vendre 543 000 copies de «18 Months» au Royaume-Uni.

Il est bien loin le temps où Calvin Harris était la coqueluche de la scène électronique indé, où il réinventait le disco et la dance moderne. Fort d’un succès critique, le petit Calvin a cherché la reconnaissance du public. Et en chemin a succombé au charme du hit merchandising. A chacun sa définition de populaire. Reste qu’encore aujourd’hui Michael Jackson continue de faire danser le monde entier. Que restera-t-il alors de CH dans 20 ans ? 7 titres uniformes représentatifs d’une époque musicale en manque d’icônes talentueuses.

Bounce feat Kelis :

Feel So Close :

We Found Love feat Rihanna :

Let’s Go feat Ne-Yo :

We’ll Be Coming Back feat Example :

Sweet Nothing feat Florence Welch :

Drinking From The Bottle feat Tinie Tempah :

Come back pour Viktor & Rolf !
La tisane de couleurs des Ogres de Barback
Yohann Marchand

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *