Musique

Dans son deuxième album, Benoît Dorémus fait son Bilan Carbonne

26 juin 2010 | PAR Yaël Hirsch

Nouvel album, showcases, et chansons toujours engagées pour un chanteur montant de la nouvelle scène française.

Benoît Dorémus s’est imposé sur la scène de la nouvelle chanson française avec son album « Jeunesse passe » (2007, EMI) : il lui vaut son premier passage à Taratata et permet au jeune chanteur de faire les premières parties de Renaud ou Renan Luce. Les titres de son nouvel album, « 2020 », oscillent bien entre la chanson engagée du premier (dont le premier single « Bilan Carbonne » est le meilleur exemple) et l’observation du quotidien du deuxième (« Tu dors à contre-jour », ou « Je sors avec une étudiante »). Il épice ce mouvement de balancier d’une subtile satire sociale( « De l’autre côté de l’ordi »), où la science-fiction semble déjà se préparer aujourd’hui.
Benoît Dorémus sera en showcase à la Fnac de Bordeaux le 23 juin, à celle de Lyon le 3 juillet et au Café de la Danse à Paris le 13 octobre.
Benoît Dorémus, « 2020 », (Capitol records / EMI), 15 euros.

Premier extrait avec la belle gueule du chanteur :

http://www.myspace.com/benoitdoremus

Leonard Lasry en concert au Pavé d’Orsay le 24 juin
Xavier Beauvois
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *